Avec “Jean-Philippe”, sa vie a commencé

    0
    1747
     

    Pour lui, la vie va commencer. Il y a un peu de Johnny dans le destin du scénariste, Christophe Turpin. Ce Vannetais de 34 ans a signé le synopsis du film Jean Philippe, sorti au printemps, ou comment Johnny est resté Jean-Philippe Smet. Depuis, l’auteur enchaîne les collaborations. « J’en suis même rendu à refuser du boulot, confie l’intéressé. J’ai déjà écrit deux scénarios. Cet été, on m’a proposé de développer quelques lignes d’un synopsis pour un projet de film avec Jean-Claude Van Damme. Depuis l’automne, je travaille avec l’écrivain Frédéric Beigbeder à l’adaptation d’un de ses romans qu’il projette de porter lui-même à l’écran. Une première version du scénario sera prête en janvier. »

    « Je m’attendais à un carton »

    Christophe Turpin ne se berce pas d’illusions : l’écriture d’un film peut ne pas déboucher sur le moindre tour de manivelle. Pour autant, il apprécie que ses talents de scénariste soient désormais reconnus. « En France, écriture et réalisation se confondent souvent. Le cinéaste, c’est celui qui écrit et qui tourne. Pour Jean-Philippe, les deux rôles étaient distincts. Du coup, on a presque plus parlé de moi que du réalisateur. J’incarnais le côté conte de fée : le petit scénariste qui arrive de nulle part avec un film sur Johnny, avec la participation de Johnny dans son propre rôle, Fabrice Lucchini, celui du fan… » On peut faire pire comme affiche.

    Cette entrée par la grande porte n’a évidemment pas déplu à Christophe Turpin, tout en le laissant malgré tout sur sa faim. « 1,3 à 1, 4 million d’entrées, c’est bien. Mais, au vu des relais qu’on a eu dans les médias avant la sortie en salles, je pensais qu’on ferait plus. J’imaginais même un carton. Surtout qu’aujourd’hui, il y a de la demande pour les comédies, côté public comme côté industrie cinématographique. Il n’est qu’à voir le succès des bronzés, d’OSS 117, de Camping… »

    Issu d’une école de cinéma, le Christophe Turpin scénariste ne dit pas qu’il ne laissera pas un jour s’exprimer le Christophe Turpin réalisateur. « J’assume de rester dans l’ombre du réalisateur d’autant que je considère l’écriture de scénarios comme un métier à part entière. Mais ça me tente de passer derrière la caméra. On voit des gens dont ça n’est pas le boulot faire de la réalisation, des écrivains notamment. J’estime avoir autant de légitimité. Après, tout dépend de l’histoire, du budget pour la raconter. » Si d’aventure, cela devait se produire, le CV de Christophe Turpin aura gagné en crédibilité dans la profession.

    Denis RIOU

    Source : Ouest-France du 2 janvier 2007

    Film “JEAN-PHILIPPE” de Laurent TUEL

    avec

    Fabrice LUCHINI

    Johnny HALLIDAY

    Jackie BERROYER

    Antoine DULERY

    Barbara SCHULZ

    François TOUMARKINE

    Jean-Claude CAMUS

    Laeticia HALLYDAY

    Benoît POELVOORDE

    Production : FIDELITE Films – BANKABLE Films

    produit par

    Olivier Delbosc

    Marc Fiszman

    Marc Missonier

    Scénariste Christophe Turpin

    Adaptateur Christophe Turpin / Laurent Tuel

    Equipe technique

    Compositeur André Manoukian

    Directrice de production Christine de Jekel

    Directeur de la photographie Denis Rouden

    Monteuse Valérie Deseine

    Chef décorateur Arnaud de Moléron

    Costumière Pascaline Chavanne

    Ingénieur du son Olivier Le Vacon

    Superviseur musical Jean-Pierre Arquié

    Distribution Mars Distribution

    Sortie en salles : 5 avril 2006

    Si vous voulez connaître le calendrier de mes sessions de formations, allez sur Dirprod Formations.

    Mes principales formations :

    Créer sa boîte de prod !
    Produire un documentaire pour la télé.
    Directeur de production pour le cinéma, les indispensables.
    Directeur de production en fiction télé, les indispensables.

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here