Braqueur de crémerie dans son enfance, Michel Serrault faillit devenir prêtre avant de se découvrir une vocation de clown. Pendant le tournage de "la Cage aux folles", il alla tous les dimanches à la messe à Saint-Pierre de Rome. Béni soit le pape du fou rire.

Lire la suite