Suspendue de cotation depuis lundi matin, la société Mediawan annonce que ses actionnaires ont avalisé à plus de 83 % le rachat pour 270 millions d'euros de AB Group, jusqu'ici détenu par Claude Berda et TF1. Cette acquisition permet à la structure (Special Purpose Acquisition Company ou véhicule d'acquisition coté) portée sur les fonts baptismaux par Pierre-Antoine Capton, Xavier Niel et Matthieu Pigasse d'être le premier Spac à aboutir en France après deux expériences sans lendemain.

« Nous tenons à remercier nos actionnaires pour leur soutien et nous nous réjouissons du résultat de ce vote qui démontre la confiance des investisseurs francais et internationaux dans la stratégie et les perspectives de développement de Mediawan. Nous avons désormais à cœur de finaliser l'acquisition de Groupe AB, qui constituerait une première étape de choix dans la constitution d'une plateforme dynamique susceptible d'agréger efficacement des contenus premiums à travers de futures acquisitions » a déclaré Pierre-Antoine Capton, directeur général et président du directoire de Mediawan.

Héritière de AB Productions, qui fit dans les années 1990 et 2000 les très belles audiences de TF1, la société gère les droits de nombre de sitcoms tels que Hélène et les garçons, Premiers Baisers ou Le Miel et les Abeilles. Mais, en plus de ses séries au long cours, AB est également éditeur de 19 chaînes de télévision (dont Toute l'histoire, AB Moteurs, RTL9 ou AB1), propriétaire d'Ego Productions (Le juge est une femme), ou des Auteurs associés (Section de recherches), ainsi que d'un bouquet de distribution (Bis) qui compte 50 000 clients. Au total, la société, détenue par Claude Berda à 53 %, TF1 (à 33,5 %) et les dirigeants du groupe (13,5 %), devrait réaliser 158 millions d'euros de chiffre d'affaires et environ 36 millions d'euros d'EBITDA en 2016. Pour 2017, AB Group prévoit une croissance de son chiffre d'affaires d'environ 3 % et un EBITDA de 37 millions.

Une pépite en Belgique

Au total, AB Group, dont la banque-conseil fut Perella Weinberg Partners, compte 12 000 heures de programmes en catalogue et en produit 80 supplémentaires chaque année. Il détient au moins une pépite, sa chaîne AB3, qui réalise de solides performances d'audience en Belgique et que M6 et TF1 guignent depuis plusieurs mois pour augmenter leur puissance et leur base publicitaire outre-Quiévrain.

Toujours selon nos informations, Mediawan ne se contentera pas de cette emplette. La holding devrait prochainement annoncer l'acquisition d'une collection de sociétés de production dans différents pays dans le but de créer des synergies avec AB Group et de constituer une plateforme indépendante de contenus premiums en Europe en forte croissance. « Cette plateforme aura vocation à consolider des contenus médias traditionnels et digitaux variés et ainsi de créer de la valeur pour toutes les parties prenantes de Mediawan », prévient Pierre-Antoine Capton. In fine, l'ambition des actionnaires de Mediawan est de structurer d'ici à un an un groupe dont la valeur dépasserait un milliard d'euros.

Compte tenu des délais légaux et des nécessaires convocations des assemblées générales et des instances représentatives du personnel, le changement d'actionnaires devrait être effectif à la mi-mars. Source : Le point / Jérôme BÉGLÉ
directeur de production direction de production directrice de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice afdas opca formation anglais espagnol audiovisuel comment se vendre transmedia coaching crowdfunding financement participatif dirprod marketing viral produire un documentaire www.dirprodformations.fr