Jérémy Ferrari ne digère pas le tournage et la diffusion du film Les Têtes de l'emploi, sorti au cinéma le 16 novembre. L'humoriste, ancien membre de la bande de Cyril Hanouna, est à l'origine du scénario du film. Il estime qu'il a été dénaturé et a attaqué en justice tous ceux qui ont participé à la version finale, dont Franck Dubosc, selon une information de BFM Business, vendredi 6 janvier.

Jérémy Ferrari a l'idée du film en 2012. Il souhaite alors faire une comédie sociale sur le chômage. Une première version du script est rédigée et la société JS Productions acquiert les droits du scénario pour produire le film. Mais les relations se dégradent rapidement entre l'humoriste et la société de production.

Ferrari réclame 600 000 euros de dédommagement

En juin 2015, Jérémy Ferrari reçoit une version du scénario. Mais il fait part de son "profond désaccord sur la réécriture du texte", qui s'éloigne "trop de son projet initial", selon une décision de justice obtenue par BFM Business. Il signifie alors à la société de production qu'il ne veut plus faire partie du projet. Des négociations commencent pour le dédommager, mais le tournage du film commence sans qu'un accord ait été trouvé.

L'humoriste assigne donc devant le tribunal de grande instance de Paris la société JS Productions, ainsi que tous ceux qui sont intervenus sur le scénario, notamment Franck Dubosc. Jérémy Ferrari réclame 400 000 euros au titre du préjudice matériel et 200 000 euros au titre du préjudice moral. Il a été débouté en première instance. La cour d'appel de Paris doit maintenant statuer.

Source : FranceTVInfo
directeur de production direction de production directrice de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice afdas opca formation anglais espagnol audiovisuel comment se vendre transmedia coaching crowdfunding financement participatif dirprod marketing viral produire un documentaire www.dirprodformations.fr