Le producteur tunisien a attaqué devant le tribunal administratif l'État français, jugé responsable de la faillite des industries techniques du cinéma.

Lire la suite