Relancer une franchise, plusieurs années après le dernier film, n'est jamais une chose aisée. Si le Splendid est parvenu à rassembler 10,2 millions de spectateurs avec "Les Bronzés 3, amis pour la vie", il n'a pas séduit la critique. Les Inconnus, eux, ont fait trois fois moins bien avec "Les 3 Frères, le retour" en début d'année (2,2 millions d'entrées) qu'avec le premier volet en 1995, et se sont aussi attiré les foudres des critiques.

"La Vérité si je mens !" a de son côté enregistré son plus mauvais score avec le troisième épisode, en 2012, malgré une campagne de promotion intense. Ce dernier volet a réuni 4,6 millions de spectateurs contre 4,9 millions pour le premier et 7,4 millions pour le deuxième. Interrogé cette semaine par Voici, Bruno Solo, qui a joué dans les trois films de la franchise, reconnaît que le troisième épisode de "La Vérité si je mens !" n'était pas le meilleur des trois films.

"Il est malin et bien écrit, mais je m'y suis moins amusé. On s'y est tous moins amusés" lâche le comédien, confiant que "c'était plus tendu" sur la large promotion autour du film. "Elle était longue, répétitive, forcée. Donc, pendant la promo, j'étais un peu pète-sec. J'en avais marre" avoue Bruno Solo, affirmant que tout le cast "était un peu refroidi par tout ce cirque".

Source : Ozap
directeur de production direction de production directrice de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice afdas opca formation anglais audiovisuel comment se vendre transmedia coaching