Gérard Depardieu quitte sa Russie d'adoption pour retrouver sa France natale. Mais simplement le temps d'un tournage. Les prises de vue de F2014 (nom provisoire), commenceront prochainement à Paris pour une vingtaine de jours, selon Le Parisien . L'acteur incarne Jules Rimet, ancien président de la FIFA (Fédération International de Football), à qui l'on doit la Coupe du monde de football (1928). «C'est la première fois que je tourne à nouveau en France. J'ai refusé tous les films français car les gens ne pouvaient pas comprendre. Je suis Russe et résident belge. J'habite en Russie, où j'ai passé trois mois et demi. J'ai des sociétés dans les pays où je vis car c'est plus avantageux», explique posément l'acteur à l'AFP. Dans ce film au budget de 18 millions de dollars, Gérard Depardieu retrouve le réalisateur Frédéric Auburtin, avec lequel il avait tourné l'adaptation de San Antonio (2004) et Un pont entre deux rives, en 1999. Le comédien de 64 ans tourne, «en anglais» aux côtés d'un «casting international». Gérard Depardieu donnera la réplique à l'acteur britannique Tim Roth (Pulp Fiction, Möbius).




Jules Rimet est arraché à la gestion de son club, le Red Star parisien, par la guerre 14-18. Il survit au conflit et revient lieutenant d'infanterie. Il hérite alors du poste de président de la FFF (Fédération Française de Football), avant d'arriver à la tête de la FIFA (de 1921 à 1954). Ce mandat, le Français l'a employé a créé la Coupe Jules Rimet en s'inspirant des Jeux Olympiques. 40 ans plus tard, elle sera renommée Coupe du monde de Football. La première édition de la Coupe s'était déroulée en Uruguay.

La ville de Paris a précisé qu'une autorisation de tournage avait été délivrée «pour plusieurs semaines», mais l'équipe du film devrait aussi tourner en Amérique du Sud. Elle fera un crochet par le Brésil, qui accueillera la Coupe du Monde en 2014, avant de se déplacer en Europe et en Afrique. Le long métrage devrait d'ailleurs sortir lors du Mondial brésilien.

Passionné de foot

Gérard Depardieu est un grand fan de football. Il était l'invité surprise du Ballon d'or 2013, remis début janvier à l'attaquant du FC Barcelone, Lionel Messi. À cette occasion, le comédien déclamait toute sa passion pour le ballon rond. «Le foot? Je le vis comme quand je regarde un film. Quand je vois les actions de Messi. Cet homme est incroyable. De même quand on voit Maradona, Platini, Zidane. Il y a des miracles.»

Gérard Depardieu n'est jamais revenu tourner en France depuis son départ en Belgique en 2012. Il était récemment à New York pour les besoins du film d'Abel Ferrara, Welcome to New York. L'acteur incarne l'ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn, accusé en mai 2011 par les autorités américaines du viol d'une femme de ménage. Jacqueline Bisset joue l'ex-épouse du dirigeant français, Anne Sinclair. Le film, qui a eu du mal à trouver des financeurs, n'a toujours pas de date de sortie. Depardieu s'est également rendu en Tchétchénie, début 2013, pour tourner le thriller Turquoise. Aux dernières nouvelles, l'interprète de Cyrano de Bergerac tient le rôle principal dans la comédie Sport sans frontières, celui de Sergeï Romanov, entraîneur olympique d'une équipe de ski alpin. L'intrigue se déroule la veille des Jeux Olympique d'hiver de Sotchi de 2014.

Source : Le Figaro / Mathilde CESBRON
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice