Les préventes ont ainsi débutées pour le thriller Mea Culpa de Fred Cavayé avec Vincent Lindon, Gilles Lellouche et Nadine Labaki au casting. Histoire d’amitié et d’adrénaline, le film est centré sur Franck et Simon, deux policiers très efficaces et partenaires jusqu’à ce que leurs vies partent en vrille quand Simon, ivre, provoque un tragique accident de la route. Quelques années plus tard, alors qu’il ne travaille plus dans la police, Simon doit reprendre sa vie en main quand sa famille se retrouve en danger.

Non seulement les films de Fred Cavayé se vendent très bien à l’international, mais ils font aussi l’objet de remakes. Après Pour elle qui était devenu Les trois prochains jours sous la houlette de Paul Haggis, Gaumont vient de révéler à l’AFM que les droits de remake de À bout portant avaient été acquis pour les Etats-Unis (par Working Title et Leverage, la société de Mark Wahlberg) et pour la Corée du Sud.

A Santa Monica, l’équipe pilotée par Cécile Gaget a aussi démarré les ventes sur promo reel de la comédie Les gamins (The Brats) de Anthony Marciano, interprétée par Max Boublil, Alain Chabat, Sandrine Kiberlain et Mélanie Bernier (production Légende).

Au line-up se distingue également En solitaire (Turning Tide) de Christophe Offenstein (dont le tournage vient de débuter avec François Cluzet, Samy Seghir, Virginie Efira et Guillaume Canet).

Une rafale de promo reels a dévoilé à Santa Monica des images pour plusieurs titres en post-production : le thriller Le jour attendra (Paris Countdown) de Edgar Marie, les comédies Vive la France de Michaël Youn et Les garçons et Guillaume à table (Me Myself and Mum) de Guillaume Gallienne (article - avec Diane Kruger au casting), et Two Mothers d’Anne Fontaine (avec Naomi Watts et Robin Wright).

Only God Forgives du Danois Nicolas Winding Refn (ventes partagées avec Wild Bunch) et L’Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet (T.S. Spivet) de Jean-Pierre Jeunet complètent le copieux panorama des titres en post-production, le line-up incluant aussi en production Belle et Sébastien (Belle and Sebastian) de Nicolas Vanier et le film d’animation The Magic Snow Flake de Luc Vinciguerra.

A noter enfin que Gaumont a projeté en première mondiale à l’AFM Mais qui a re-tué Pamela Rose (F.B.I. Frog Butthead Investigators) du duo Kad Merad – Olivier Baroux (avec Omar Sy parmi le cast) et Paulette de Jérôme Enrico (avec Bernadette Laffont en mamie dealeuse de drogue).

Source : Cineuropa - Fabien Lemercier
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice