1. Valérie Lemercier: 1,08 million d'euros

En 2011, elle a été à l'affiche d'un seul film: Bienvenue à bord d'Eric Lavaine, une comédie bien moins déjantée que celles dont elle a l'habitude. En 2012, on la verra dans deux rôles radicalement différents: amante de Denis Podalydès dans Adieu Berthe de Bruno Podalydès (en juin) puis en gouvernante anglaise amoureuse d'Obélix dans Astérix et Obélix au service de sa majesté de Laurent Tirard (octobre). Entre-temps, elle a tourné à Paris et à New York, Main dans la main de Valérie Donzelli (La Guerre est déclarée). Valérie Lemercier y joue une directrice de l'école de ballet de l'Opéra de Paris qui tombe amoureuse d'un danseur amateur (Jérémie Elkaïm). Cet été, sept ans après Palais Royal ! où elle jouait un clone de Lady Di, Valérie Lemercier reviendra derrière la caméra pour tourner 100% Cachemire. Elle l'a écrit, coproduit et y joue aux côtés de Gilles Lellouche. Son scénario est inspiré de l'histoire vraie d'une américaine qui déçue d'un enfant russe l'a renvoyé avec un mot plié dans sa poche.

2. Mélanie Laurent: 1,005 million d'euros

Entre un contrat avec Dior, une pièce de Nicolas Bedos, maîtresse de cérémonie à Cannes, un album, des concerts et quatre films dont Les Adoptés qu'elle a écrit et réalisé, Mélanie Laurent a été la coqueluche de l'année 2011. Elle a pris le risque de prêter sa notoriété et son talent à des premiers films ou par fidélité à des auteurs afin que les films puissent exister. Elle est l'une des rares actrices à faire des choix courageux indépendamment des conditions financières. Néanmoins, le décalage entre le tourbillon médiatique et le box-office est vertigineux: Requiem pour une tueuse (95.000 entrées), Les Adoptés (175.000), Et soudain tout le monde me manque (238.000), Beginners (200.000). On la reverra en 2013 dans trois films plus commerciaux. Mélanie Laurent tourne en ce moment à la Nouvelle-Orléans avec Morgan Freeman, Michael Caine et Jesse Eisenberg, le thriller Now you see me de Louis Leterrier. Fin avril, elle s'en ira au Portugal retrouver Charlotte Rampling et Jeremy Irons pour Night train to Lisbon du Danois Bille August. En août, elle attaquera Lettre d'une inconnue, adaptation contemporaine de la célèbre nouvelle parue en 1922 de Stefan Zweig.

3. Florence Foresti: 1 million d'euros

Elle remplit les Zénith, vend des centaines de milliers de DVD et est une valeur sûre au cinéma. Grâce à Hollywoo qu'elle a coécrit, coproduit et où elle joue aux côtés de Jamel Debbouze, elle a attiré 2,35 millions de Français dans les salles en 2011. Pour l'heure, elle croule sous les propositions au cinéma et écrit un nouveau spectacle. On devrait donc bientôt la revoir sur scène.

4. Karin Viard: 830.000 euros

Dans Rien à déclarer, elle n'a qu'un second rôle, celui de la tyrannique patronne de bistrot mais ses scènes aux côtés de François Damiens sont les plus drôles. Dans Ma part du gâteau de Cédric Klapisch, elle joue une ouvrière obligée de se reconvertir. Mais son plus beau rôle en 2011, lui a été offert par Maiwenn avec Polisse dans lequel Karin Viard est l'une des policières de la Brigade de protection des Mineurs. 2012 sera plus calme: après une pièce au Théâtre Marigny, on l'a vue au cinéma en journaliste radio dans Parlez-moi de vous de Pierre Pinaud. Mais c'est en Yann Piat, dans le téléfilm Yann Piat, chronique d'un assassinat d'Antoine de Caunes qu'on va beaucoup parler d'elle (diffusion sur Canal + et DVD, mi-avril).

5. Isabelle Huppert: 829.000 euros

En 2011, l'icône du cinéma d'auteur international a surtout eu une actualité franco-française. Outre le déstabilisant My little princesse d'Eva Ionesco, on l'a vue en spécialiste d'art contemporain dans Mon pire cauchemar, une comédie un peu laborieuse d'Anne Fontaine. Depuis, elle a tourné avec Guillaume Nicloux dans La religieuse et avec Marco Bellocchio dans Bella Addormentata. 2012 sera beaucoup plus internationale et pointue: à peine rentrée d'Australie où elle a repris Un tramway mis en scène par Krzysztof Warlikowski, on va la découvrir dans trois drames: Amour de l'Autrichien Michael Haneke, Captive du Philippin Brillante Mendosa et In another country du Sud-Coréen Hong Sang-Soo.

En mai, elle tournera une comédie policière: Tip Top de Serge Bozon. Commissaire parano et brutale, Huppert mènera l'enquête sur la mort d'un indic aux côtés de Sandrine Kiberlain et de François Damiens. Cet automne, elle ira jouer Un tramway à New York, puis elle reviendra en France pour tourner un drame: Abus de Faiblesse de Catherine Breillat où celle-ci l'a choisit pour jouer son propre rôle tandis que le rappeur Kool Shen incarnera Christophe Rocancourt.

6. Audrey Tautou: 768.410 euros

Elle reçoit énormément de scénarios mais n'en accepte qu'un ou deux par an car elle a besoin de faire autre chose que du cinéma: voyager, suivre des cours aux Beaux-Arts,...En 2011, outre Une maison de poupée de Henrik Ibsen qu'elle a repris au théâtre et une participation dans Des vents contraires de Jalil Lespert, Audrey Tautou a seulement joué dans La Délicatesse des frères Foenkinos. Sorti alors que les Français faisaient encore la queue pour Intouchables, ce premier film a fait 770.000 entrées. En 2012, on la verra seulement dans Thérèse D. de Claude Miller où elle incarne l'héroïne de François Mauriac, Thérèse Desqueyroux. D'ici là, elle aura tourné deux autres films très attendus: L'Écume des jours de Michel Gondry, adapté du roman de Boris Vian et Casse-tête chinois (ou L'Auberge espagnole 3) que Cédric Klapisch tournera à New York en septembre avec Cécile de France et Romain Duris.

7. Cécile de France: 670.000 euros

En 2011, elle a été choisi parmi dix actrices françaises par Clint Eastwood pour donner la réplique à Matt Damon dans Au-delà . Elle a aussi fait la voix française de Sally dans Cars 2 mais son grand rôle restera celui de de la coiffeuse Samatha dans le très beau Gamin au vélo des frères Dardenne. Depuis, outre un second bébé discrètement arrivé, elle a tourné dans Superstar de Xavier Giannoli. En mai, elle retrouvera Jean Dujardin sur le plateau du film d'espionnage Moebius d'Eric Rochant. En septembre, elle s'installera à New-York pour Casse-tête chinois (L'Auberge espagnole 3) de Cédric Klapisch avec Romain Duris, Audrey Tautou.

8. Sandrine Kiberlain: 651.300 euros

Quatre rôles radicalement différents en 2011 et à chaque fois, des louanges. Entre la comédie subtile des Femmes du 6e étage de Philippe Le Guay, le tonitruant Beur sur la ville de Djamel Bensalah, le petit film contemplatif L'Oiseau d'Yves Caumon et le remarquable Polisse de Maiwenn, Sandrine Kiberlain se construit lentement mais sûrement une longue carrière. L'année 2012 a très bien commencé avec Les Infidèles de Jean Dujardin et de Gilles Lellouche où elle est parfaite en tentatrice d'une horde de séducteurs. Elle va enchaîner avec trois comédies: Pauline détective de Marc Fitoussi, 13, rue Mandar d'Idit Cebula et Tip Top de Serge Bozon avec Isabelle Huppert et François Damiens.

9. Marion Cotillard: 615.000 euros

Qu'ils soient Français, Américains ou Iraniens: elle ne tourne qu'avec les plus grands. Après Les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet, elle a enchaîné avec Minuit à Paris de Woody Allen et Contagion de Steven Soderbergh. Après la naissance de son fils en mai 2011, elle est retournée aux États-Unis pour jouer dans le prochain Batman: The Dark Knight Rises de Christopher Nolan (sortie 25 juillet). Elle est ensuite rentrée pour jouer une entraineuse d'orques dans Un goût de rouille et d'os de Jacques Audiard. Installée depuis plusieurs semaines à New York, Marion Cotillard vient d'y finir Low Life de James Gray (Two Lovers) où elle a le rôle principal d'une immigrée polonise contrainte de se prostituer en Amérique. Ce séjour new-yorkais va se poursuivre puisqu'elle doit tourner dans le thriller Blood Ties réalisé en langue anglaise par Guillaume Canet. Mi-octobre, retour en France aux côtés de Tahar Rahim pour tourner le prochain film du cinéaste iranien Asghar Farhadi (Une séparation).

10. Catherine Deneuve: 600.000 euros

Après le triomphe de Potiche, elle a choisit de travailler avec Christophe Honoré (Les Bien-Aimés) et avec Thierry Klifa (Les yeux de sa mère). Avec respectivement 251.000 et 207.000 entrées, ces deux films n'ont pas trouvé leur public. Catherine Deneuve se rattrapera en octobre où elle est assurée d'attirer des millions de Français dans les salles avec Astérix et Obélix: au service de sa majesté de Laurent Tirad, où elle joue la reine d'Angleterre. D'ici là, Catherine Deneuve aura tourné Elle s'en va, le nouveau film d'Emmanuelle Bercot (co-scénariste de Polisse). Dans ce road-movie tourné en partie en Bretagne, elle joue une femme qui prend son envol à soixante ans.

11. Diane Kruger: 300.000 euros minimum

Son cachet sur le thriller Sans identité de Jaumet Collet-Serra avec Liam Neeson est classé secret défense mais sur son autre thriller sorti en 2011, Forces Spéciales, elle a obtenu 300.000 euros. Diane Kruger varie volontiers ses cachets selon les budgets des films. Pour jouer Marie-Antoinette dans Les adieux à la reine de Benoit Jacquot, elle s'est contentée de 150.000 euros tandis que sur Un plan Parfait de Pascal Chaumeil (L'Arnacoeur), une comédie romantique, glamour et exotique très bien financée par les producteurs d'Intouchables où elle donne la réplique à Dany Boon, elle a obtenu 900.000 euros dont un intéressement sur les recettes à l'étranger jamais vu dans la profession. Son agent Cécile Felsenberg a en effet pensé à réclamer un bonus de 300.000 euros pour sa notoriété sur le marché allemand.

12. Mathilde Seigner: 300.000 euros

En 2011, elle a joué dans La guerre des Boutons de Yann Samuell. En 2012, on l'a vue, aux côtés de Clovis Cornillac, dans le film Dans la Tourmente de Christophe Ruggia. Elle est aussi à l'affiche de Bowling de Marie-Castille Mention-Schaar.

13. Catherine Frot: 400.000 euros

Le public n'a pas eu envie de la voir en femme flic dans Coup d'éclat de José Alcala. 2012 s'annonce comme une bien meilleure année. Outre la tournée de la pièce Oh les beaux jours de Samuel Beckett qui marche très bien, on la découvrira au cinéma dans Bowling de Marie-Castille Mention-Schaar et dans Les saveurs du Palais de Christian Vincent. Elle y joue la cuisinière de l'Élysée. Le Président de la république? Jean d'Ormesson).

14. Kristin Scott Thomas: 342.000 euros

Outre Contre toi de Lola Doillon et La femme du Vè de Pawel Pawlikowski, elle a joué Trahisons de Harold Pinter à Londres. En 2012, elle est très attendue dans le nouveau François Ozon Dans la maison, dans Salmon Fishing in Yemen du Suédois lasse Hallström et surtout dans Cherchez Hortense de Pascal Bonitzer qui bénéficie déjà d'un excellent bouche-à-oreille. Elle tourne actuellement à Bangkok, Only God Forgives, un film d'action du danois Nicolas Refn Winding avec Ryan Gosling.

15. Laetitia Casta: 270.000 euros

En 2011, elle a joué dans La Nouvelle Guerre des Boutons de Christophe Barratier, dans Derrière les murs de Pascal Sid et Julien Lacombe et a fait la voix de Perla dans le film d'animation Rio. Elle est désormais très attendue dans le rôle de la maîtresse de Benoit Poelvoorde qui incarne le banquier Edouard Stern dans Les Adorés d'Hélène Fillières.

16.Bérénice Bejo: 250.000 euros

Inoubliable dans The Artist, elle a passé un cap. À Hollywood où elle a signé avec la puissante agence CAA, cette actrice trilingue pourrait devenir la nouvelle égérie de la communauté hispanique. En attendant, Bérénice Bejo sera à l'affiche de Populaire (sortie 24 octobre), une comédie dramatique réalisée par Regis Roinsard avec Romain Duris et Deborah François. Pour l'heure, elle joue une journaliste sur le tournage d'Au Bonheur des Ogres de Nicolas Bary, une adaptation du roman de Daniel Pennac avec Raphaël Personnaz et Emir Kusturica. En août, elle sera sur le plateau du Dernier Diamant, le nouveau film d'Eric Barbier aux côtés d'Yvan Attal et de Joey Starr. Le tournage aux États-Unis de The Search réalisé par Michel Hazanavicius n'est pas prévu avant 2013.

17. Alice Taglioni: 200.000 euros

En 2011, elle a joué dans un seul film: La proie d'Eric Valette. En 2012, on la verra dans Cookie de Léa Frazer.

18. Sabine Azema: 180.000 euros

La fille du Puisatier de Daniel Auteuil a été son unique film en 2011. En septembre, elle sera à l'affiche du prochain drame d'Alain Resnais: Vous n'avez encore rien vu.

19. Maiwenn: 170.000 euros minimum

Après avoir porté à bout de bras, l'époustouflant Polisse qu'elle a coécrit, réalisé et dans lequel elle joue, Maïwenn avait besoin de souffler un peu. On la verra en octobre dans Télégaucho de Michel Leclerc qui raconte les coulisses d'une chaine de télévision locale pendant les années 90.

20. Valérie Donzelli: 115.000 euros

Elle s'est fait beaucoup remarquée avec son premier film, La reine des Pommes. Ensuite, elle a triomphé avec La Guerre est déclarée. Sa façon de filmer les mouvements et son sens des scènes décalées fait d'elle, l' une des réalisatrices les plus en vue du moment. Comme Maiwenn, elle est devenue une marque synonyme de qualité. Autant dire que son troisième film, Main dans la main où elle fait danser Valérie Lemercier et Jérémie Elkaïm est particulièrement attendu.

Source : Le Figaro - Lena Lutaud
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice