Si le cinéaste a changé les noms des protagonistes, il s'efforce d'analyser au plus près la psychologie des personnages. Bruno Caron (Jérémie Renier) et sa femme, Marilyne (Julie Depardieu), imaginaient changer de vie en s'installant à la montagne. D'abord fascinés par Patrick Castang (Lucien Jean-Baptiste), le riche promoteur immobilier qui les loge, leurs relations dégénèrent lorsque Castang les fait déménager à plusieurs reprises pour installer à leur place des vacanciers. Jaloux jusqu'à l'obsession de la réussite des Castang, Bruno et Marilyne projettent de les éliminer afin de s'emparer d'un de leurs chalets. Jérémie Renier impressionne, emporté par une haine cupide et meurtrière. Tout comme Julie Depardieu, en Lady Macbeth qui pousse insidieusement son mari au crime. Éric Guirado, impartial dans sa démarche, nous met à distance. Nous sommes les spectateurs impuissants de la tragédie qui se joue sous nos yeux et dont on connaît d'avance l'issue fatale et monstrueuse.

Possessions, drame Éric Guirado, avec Jérémie Renier, Julie Depardieu, Alexandra Lamy, Lucien Jean-Baptiste. Durée: 1 h 38.

Source : Le Figaro - Emmanuèle FROIS