La convention a été soumise au vote des actionnaires non concernés par cet accord lors de l'assemblée générale du 28 septembre. Elle a été rejetée à 84,4%, mais reste en vigueur compte-tenu de son autorisation par le conseil d'administration de la société, a assuré le groupe.

Cette convention permet à Front Line de facturer ses services à EuropaCorp à hauteur de 1,5 million d'euros par an.

Il s'agit d'une convention ancienne, approuvée en 2003 et revue en 2010 par le conseil d'administration de la société.

L'assemblée générale des actionnaires, a également rejeté le projet d'augmentation du capital, a ajouté le groupe, confirmant des informations rapportées par le site financier Wansquare.

Le groupe coté en Bourse a vu son chiffre d'affaires au premier trimestre baisser de 16,5% à 19,2 millions d'euros.

Source : STRATEGIES
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice