La dernière compagne de l'acteur, Tohra Chalando-Mahdavi , et les deux enfants du défunt, Sara et Gaël Giraudeau, sont entrés ensemble dans l'église, accompagnant le cercueil de chêne clair. Des casquettes à pompon de marin à la main. La mère de Sara et Gaël, Anny Duperey, était arrivée un peu plus tôt, un gros bouquet de fleurs multicolores dans les bras, cueillies le matin même dans le jardin planté avec l'acteur pendant leur union.

«La famille a choisi un simple hommage et non une messe. Bernard Giraudeau que j'ai accompagné ces deux dernières années, avait une démarche spirituelle mais non confessionnelle», a expliqué le père Gilles Masson.

«Ne pleurez pas en pensant à moi»

La voix brisée par l'émotion, Anny Duperey a lu une prière amérindienne : «Ne pleurez pas en pensant à moi. Soyez reconnaissants pour les belles années vécues ensemble. Je ne suis pas loin, juste de l'autre côté du chemin». Pendant près de deux heures, les enfants de l'acteur, des amis dont le metteur en scène Bernard Murat, se sont succédé pour des lectures et des chansons à la guitare. Devant le cercueil, Lionel Jospin a dit à l'assistance recueillie «avoir découvert l'homme de gauche et avoir été charmé par l'ami, acteur d'instinct qui a combattu la maladie sans relâche».

Caroline Cellier, Fanny Ardant, Thierry Frémont, Jean-Hughes Anglade...

Parmi les personnalités du monde du spectacle présentes, figuraient notamment les comédiens Jean-Pierre Marielle, Thierry Frémont, Jean-Hugues Anglade, Bruno Wolkowitch et Bernard Lecoq, les comédiennes Caroline Cellier et Fanny Ardant, toutes deux partenaires à l'écran et sur les planches de Bernard Giraudeau. Parmi les politiques et les journalistes : Bertrand Delanoë, Frédéric Mitterrand, Jack Ralite, Claire Chazal, Claude Sérillon et Michel Drucker. Etaient également présents le réalisateur Patrice Leconte, Jean-Louis Foulquier le fondateur des Francofolies de La Rochelle, l'écrivain Yann Queffelec, la cinéaste Véra Belmont.

Les honneurs militaires

Le chef d'état-major de la Marine nationale, l'amiral Forissier, accompagné de deux jeunes élèves de l'Ecole des Mousses de Brest étaient aussi présents. A l'issue de la cérémonie, les honneurs militaires ont été rendus à Bernard Giraudeau sur le parvis de l'église, avant de longs applaudissements selon la tradition des artistes. Une cérémonie de crémation devait se dérouler en fin d'après-midi dans la plus stricte intimité.

Les cendres de l'acteur devraient être dispersées en mer au mois de septembre. «On nous a posé la question, on le fera» avait indiqué la semaine dernère le Sirpa-Marine, en précisant que cette cérémonie pourrait avoir lieu à l'occasion d'une sortie en mer d'un équipage depuis Brest ou Toulon.

Source : Le Parisien
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice