La 35e cérémonie des Césars, qui se déroulera le 27 février au théâtre du Châtelet à Paris, devrait être riche en surprises et en émotion. L’annonce des nominations, vendredi, a déjà donné quelques tendances.

Chaque année, les Césars ont la vocation de livrer un instantané du cinéma français. « On dit souvent qu’il n’y a pas de relations entre les Césars et le succès. Ce que l’on peut constater est qu’Un Prophète, Welcome et Le Concert (NDLR : nommés respectivement 13, 10 et 6 fois) ont dépassé le million d’entrées », a souligné Alain Terzian, président de l’Académie des arts et techniques du cinéma, organisatrice de l’événement.

Jacques Audiard favori

Le 27 février pourrait ainsi être le jour de la consécration de Jacques Audiard, réalisateur d’Un Prophète, nommé 13 fois aux Césars. Le cinéaste, fils de Michel Audiard, a déjà un long palmarès derrière lui. En 1995, il a reçu le César de la meilleure première œuvre pour Regarde les hommes tomber. Ses films, Sur mes lèvres et De battre mon cœur s’est arrêté, ont été récompensés respectivement par trois et huit statuettes en 2002 et 2006.

Son dernier long-métrage a rassemblé 1,2 million de spectateurs. Il a déjà remporté le grand prix au dernier Festival de Cannes et représentera la France aux Oscars. Son interprète principal, Tahar Rahim, est candidat à la fois du César du meilleur acteur et de celui du meilleur espoir masculin.

Autre favori, A l’origine, de Xavier Giannoli, concourt dans onze catégories dont celles du meilleur scénario, réalisateur, film et acteur (François Cluzet qui, chose exceptionnelle, est également nommé dans la même catégorie pour Le Dernier pour la route). Sur la troisième marche du podium, Welcome, de Philippe Lioret, est nommé dix fois.

Harrison Ford à l’honneur

La révélation la plus inattendue de la sélection se trouve dans la section meilleur acteur dans un second rôle, avec le nom de JoeyStarr. Le rappeur de NTM, fraîchement sorti de prison, est nommé pour sa prestation dans Le Bal des actrices. Autre preuve que les Césars se démocratisent, Avatar, qui vient de dépasser les dix millions d’entrées en France, est nommé pour le César du meilleur film étranger. Sigourney Weaver, qui fait partie du casting de la fresque de science-fiction de James Cameron, viendra remettre un César d’honneur à Harrison Ford.

C’est notre fierté nationale, Marion Cotillard, devenue star internationale depuis sa consécration aux Oscars en 2008, qui présidera cette cérémonie.

La cérémonie, diffusée à partir de 21 heures en direct et en clair sur Canal+, sera présentée par Valérie Lemercier et Gad Elmaleh. Les deux comédiens, qui ont déjà relevé le défi deux fois chacun, sont réunis pour la première fois. Le duo assurera les transitions entre les remises des vingt précieux trophées.

Source : Edition France Soir du samedi 23 janvier 2010 page 33
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice