Quelles furent les étapes de la conception des costumes du film?

Chattoune: Comme pour chaque film, nous avons commencé par rassembler un maximum de documentation. Coco & Igor démarre en 1913, puis la majorité du film se déroule en 1919. Or, contrairement à ce que l'on pourrait penser, il reste peu d'images de Chanel à cette période. Nous nous sommes donc appuyés sur quelques photos d'elle à Deauville, puis nous avons extrapolé. Nous nous sommes également inspirés des dessins des modèles qu'elle créa dans les années 20 pour sa maison, que nous avons croisés avec des illustrations de La Gazette du bon ton.





Fab: Pour la robe du soir portée lors de la première du Sacre du Printemps, en particulier, nous sommes partis de la robe que Madame Poiret porta vraiment ce soir là. Simplifiée à l'extrême, nous l'avons en quelque sorte "chanelisée".

C: Une fois notre dossier validé par Jan Kounen, Fab a dessiné l'ensemble des tenues des personnages principaux (dont 40 rien que pour Gabrielle Chanel) et je me suis lancée dans le choix des tissus et des ateliers.

Dans le film, la garde-robe de Coco est essentiellement composée de noir et de blanc. S'habillait-elle vraiment uniquement dans ces (non) couleurs?





C: Les documents d'époque tendent à le prouver. Il faut savoir qu'en 1913, Chanel venait de perdre l'amour de sa vie, Boy Capel, qui se tua dans un accident de voiture. Par ailleurs, au cours de nos recherches, nous sommes tombés sur un article expliquant aux femmes comment porter le deuil –un phénomène de société à l'époque en raison de la guerre de 1914– en passant progressivement du noir au blanc. Ce glissement du noir vers le blanc est alors devenu notre fil conducteur.

Le souci de réalisme fut-il une contrainte pour vous?

F: Il faut parfois se permettre certaines libertés pour paraître réaliste. En 1919, Chanel n'était pas encore l'icône de mode que nous connaissons. Sur certaines photos, elle paraît presque ordinaire tant elle est vêtue simplement. Par moments, nous n'avons donc pas hésité à la rendre plus moderne que ce qu'elle était, raccourcissant ses jupes qui tombaient encore bien souvent jusqu'aux chevilles ou remodelant certains volumes afin de réduire la ligne "tonneau" si peu flatteuse de cette période.

Parlez-nous des costumes des autres personnages...

C: Outre les recherches concernant les costumes des danseurs du Sacre du Printemps, nous nous sommes concentrés sur les tenues de six personnages: Coco, Igor, sa femme Catherine, leurs enfants et les domestiques de Mademoiselle Chanel. Le reste des costumes provient de loueurs anglais et italiens. Les scènes du début, à la première du Sacre, rassemblent 800 figurants. Ca faisait du monde à habiller!

F: Pour Igor Stravinsky, nous disposions de beaucoup de documentation, mais le but était de le faire tourner avec une garde-robe restreinte : il avait fui son pays et n'avait pas d'argent. Nous avons pris beaucoup de plaisir à travailler avec Mads Mikkelsen, qui l'interprète. C'est un bosseur qui s'est énormément investi dans la recherche de costumes.

La maison Chanel et Karl Lagerfeld ont-ils eu leur mot à dire?

C: Pas un film sur Chanel ne sort sans la validation de Monsieur Lagerfeld. Nous l'avons donc rencontré pour lui présenter nos dessins et nos tissus. Il nous a beaucoup aidés. Il était d'accord avec la plupart de nos choix, mais il nous a fait changé des détails. La couleur d'un pyjama, les boutons d'une robe, la matière d'un ornement... Il a également réalisé la robe du final. Enfin, le budget costumes du film étant plutôt réduit (1/5ème de celui de Coco avant Chanel), il n'a pas hésité à nous prêter des vêtements d'époque.

Karl a-t-il aimé le film?

C : Non, mais Karl n'aime rien de ce qu'il ne fait pas lui-même!

Source : www.lexpress.fr
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice

Sortie en salles de "Coco Chanel & Igor Stravinsky" réalisé par Jan KOUNEN : 30 décembre 2009

avec
Anna MOUGLALIS
Mads MIKKELSEN
Elena MOROZOVA
Natacha LINDINGER
Nicolas VAUDE
Erick DESMARESTZ


Réalisateur
Jan KOUNEN


Producteurs
Claudie Ossard / Chris Bolzli


D'après l'oeuvre de Chris Greenhalgh
Scénariste Chris Greenhalgh


Equipe technique
Ingénieur du son Vincent Tulli
Mixage Vincent Tulli
Directeur de production Philippe Delest
Directeur de la photographie David Ungaro
Chef décoratrice Marie-Hélène Sulmoni
Créatrice de costumes Chattoune
Créateur de costumes Fab
Maquilleur Joël Lavau
Coiffeuse Agathe Dupuis
1er assistant réalisateur Dominique Delany
Scripte Francine Cathelain
Directrice du casting Gigi Akoka
Monteuse Anny Danché
Monteur son Raphaël Sohier
Monteur son Loïc Prian
Superviseur des effets visuels Rodolphe Chabrier
Choregraphe Dominique Brun
Photographe de plateau Regine Abadia
Compositeur Gabriel Yared