Après un thriller comme premier long en 2007 (La Chambre des morts), Alfred Lot poursuit dans la veine de l’adaptation littéraire avec Une petite zone de turbulences qu’il tourne actuellement en Ile-de-France. Inspiré du roman Spot of Bother du Britannique Mark Haddon, le film réunit en tête d’affiche Michel Blanc, Miou Miou, Mélanie Doutey et Gilles Lellouche. A leur côtés figurent notamment Cyril Descours, Yannick Renier, Eric Caravaca, Nathalie Richard et Sophie Cattani.

Ecrit par le réalisateur et par Michel Blanc, le scénario a pour personnage principal Jean-Paul (Michel Blanc) qui vit avec sa femme Anne (Miou Miou) et qui vient juste de prendre sa retraite. Son mariage semble heureux et ses enfants, Cathie (Mélanie Doutey) et Mathieu (Cyril Descours), sont maintenant des adultes responsables. Mais quelques nuages viennent obscurcir ce paisible tableau, en particulier car les personnages sont incapables de communiquer entre eux. Et ces nuages vont se transformer en orage.

Pour mémoire, le roman évoquait entre autres un père se croyant sans raison sous la menace d’un cancer et jouant avec l’idée du suicide, une mère entretenant une liaison secrète avec un ancien collègue de son mari, une fille sur le point de convoler avec un fiancé que la famille considère comme un mauvais choix et un fils homosexuel se débattant dans des sentiments tumultueux.

Produit par Yves Marmion (à l’origine d’Un secret, Il y a longtemps que je t’aime et Secret Défense) pour UGC YM, Une petite zone de turbulences bénéficie d’un budget de 9,88 M€ incluant des préachats de Canal + et Ciné Cinéma, 2M€ en coproduction et préachat de TF1 Films Production et 488 000 euros d’aide de la région Ile-de-France. Le tournage qui a démarré le 4 mars durera neuf semaines jusqu’au 14 mai. La distribution France et les ventes internationales seront pilotées par UGC.

Source : www.cineuropa.org / Fabien Lemercier
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice