30 septembre 1980. Coluche triomphe tous les soirs au Gymnase. Il est LE comique préféré des Français. Pour rire, il annonce sur scène sa candidature à l’élection présidentielle. Et très vite, sa cote grimpe : 16% d’intentions de vote, selon le JDD. Coluche se prend au jeu. Jusqu’au 16 avril 1981.

Ce sont ces cinq mois qu’Antoine de Caunes a décidé de raconter dans son film dédié à Coluche. Cinq mois durant lesquels Coluche a fait peur à Valéry Giscard d’Estaing et à François Mitterrand. Cinq mois suivis de deux années de dépression où l’humoriste fut victime de menaces de mort, de censure et de tentatives de décrédibilisation de la part des médias.

Dans la salopette de l’humoriste, s’est glissé François-Xavier Demaison. Un portrait intime qui a nécessité que l’acteur prenne 12 kilos, travaille sa voix et saisisse la "sensibilité" de Coluche. A ses côtés, Léa Drucker joue Véronique, l’épouse de Coluche et Denis Polydadès, celui de Jacques Attali en conseiller politique.

Source : Ariane Schwab / www.europe1.fr
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice