Le sort du groupe Carrère, le deuxième producteur audiovisuel français, sera-t-il bientôt scellé? Selon nos informations, Philippe Micouleau, ancien directeur général de " La Tribune " et ex-président de " l'Agefi " aurait déposé un plan de reprise du producteur de " Maigret ", " Commissaire Moulin "," Kirikou " etc. Son projet est jugé sérieux, même s'il est assorti de conditions suspensives.

L'issue du dossier reste notamment entre les mains de Claude Carrère. Le fondateur de la société, âgé de 72 ans, devra donner son feu vert pour qu'une solution soit retenue. Ce qu'il n'a pas encore fait. D'autres candidats tourneraient encore autour du dossier. Il y a un mois, plusieurs groupes se sont déclarés intéressés : parmi eux, le producteur hollandais Eyework et les sociétés Moonscoop et Cyber Group.

Le temps presse. Déjà prorogée, la procédure de conciliation a été engagée en mars pour éviter le dépôt de bilan, arrive à son terme fin juin. Le groupe Carrère croule sous une dette de près de 60 millions d'euros. Une solution de reprise du producteur passera par un accord avec les huit banques créancières (BNP-Paribas, Société Générale, HSBC etc) de la société. Selon un proche du dossier, le montage proposé par Philippe Micouleau aurait déjà été validé par plusieurs d'entre elles.

Pour apurer la situation financière du producteur, Philippe Micouleau propose dans son plan de remettre à flot l'entreprise via une augmentation de capital d'un montant de 35 millions d'euros à laquelle il participerait. L'opération serait par ailleurs souscrite par les institutionnels déjà au capital du groupe Carrère (Richelieu Finance, Schroeders etc). Parallèlement, une discussion serait engagée avec les producteurs des sociétés du groupe, généralement actionnaires minoritaires de leur entreprise. Parmi les 58 sociétés de la nébuleuse Carrère, on trouve notamment B3 Com, la société de Benjamin Castaldi, Ego Productions, celle de Pascale Breugnot, PM Holding...etc.

Les négociations ne sont toutefois pas terminées. Jusqu'à la dernière minute, un grain de sable peut encore tout faire capoter.

Source : www.lesechos.fr/ Nathalie Silbert
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice