Cette façon de se passer brièvement la main sur la tête légèrement inclinée en un mouvement de gêne, de se cacher la bouche avec la main, de parler à la vitesse du son, de tenir sa cigarette, mais c'est Françoise Sagan (1935-2004) en personne ! Sylvie Testud est tout bonnement extra-or-di-naire dans le rôle de la romancière.

Au point que, lors d'une séquence télévisée avec le journaliste Bernard Rapp, le spectateur s'imagine voir l'actrice quand il s'agit de la romancière en chair et en os. Par souci d'équité, les autres acteurs du film de Diane Kurys ne déméritent pas : Pierre Palmade, dans le rôle du danseur mondain et baroque Jacques Chazot ; Jeanne Balibar en Peggy Roche - ancien mannequin, styliste, rédactrice en chef de « Elle », compagne de Sagan ; Arielle Dombasle en Astrid, personnage ambigu, mélange de générosité et de cruauté jetant son dévolu sur une Françoise Sagan vieillie et fragile.

Bonjour tristesse

Pourtant, ce film, tourné à l'origine pour la télévision, aurait dû s'intituler « Bonjour tristesse ». Avec la meilleure volonté du monde, on n'arrive pas à croire à la saga de Françoise Quoirez, alias Françoise Sagan - du nom d'un personnage de Proust -, coqueluche de Saint-Germain-des-Prés dès 1954, rescapée de la route, récidiviste du mariage, femme libre, détestant les conventions. Les éditeurs - Guy Schoeller (l'inventeur de la belle collection Bouquins), Françoise Verny - sont ici des personnages d'opérette. Bernard Frank, génial chroniqueur, passe pour un Trissotin falot. Quel ennui ! Et l'ennui, c'était la hantise de Sagan. Peut-être le « biopic » - la biographie filmée - connaît-il plus de ratés que de succès ? Peut-être la vie d'un écrivain ne trouve-t-elle pas ses marques au cinéma ? A part le merveilleux « Soeurs Brontoë » (1979), d'André Téchiné, avec Isabelle Adjani, Marie-France Pisier, Isabelle Huppert, voire le « Hammet » (1982), de Wim Wenders, quelles réussites peut-on citer au débotté ?

Heureusement, il reste les livres : une autobiographie (« Avec mon meilleur souvenir »), une biographie (« Sagan à toute allure », de Marie-Dominique Lelièvre »), et les romans. Cette saison, les rééditions ne manquent pas.

Source : Emmanuel HECHT / www.lesechos.fr
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice Film : "SAGAN" de Diane Kurys avec Sylvie Testud, Pierre Palmade, Jeanne Balibar, Denis Podalydès, Arielle Dombasle, Lionel Abelanski.

1 h 57.