Marion Cotillard a reçu dimanche l'Oscar de la meilleure actrice pour son interprétation d'Edith Piaf dans le film "La Môme" d'Olivier Dahan, rebaptisé "La Vie en Rose" aux Etats-Unis.






Déjà couronnée aux Golden Globes, aux BAFTAs et aux César, l'actrice française réussit un exceptionnel quarté en remportant la prestigieuse statuette de la 80e cérémonie des Oscars, à Los Angeles.

Elle rejoint ainsi dans l'histoire des Academy Awards Simone Signoret, dernière Française à avoir reçu la statuette dorée dans cette catégorie il y a 48 ans pour "Les chemins de la haute ville", film britannique de Jack Clayton (Note du webmaster : Simone Signoret avait joué en anglais).

La statuette avait échappé en 2001 à Juliette Binoche -Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle en 1997 pour "Le Patient anglais"- nommée pour "Chocolat" et en 1993 à Catherine Deneuve, en course pour "Indochine".

"Merci, merci", a dit Marion Cotillard, très émue, serrant la statuette dans ses mains. "Maître Olivier Dahan, tu as bouleversé ma vie, vraiment", a-t-elle déclaré à l'adresse du réalisateur français de "La Môme". "Merci à l'amour! C'est vrai, il y a des anges, ici dans cette ville...", a-t-elle lancé avant de repartir vers les coulisses du Kodak Theater d'Hollywood et de s'effondrer, en larmes, dans les bras de Forest Whitaker, lauréat de l'Oscar du meilleur acteur l'an dernier pour son rôle dans "Le dernier roi d'Ecosse".

Que l'Académie des Oscars couronne une actrice étrangère dans un film en langue étrangère est un phénomène rarissime. D'autant que Marion Cotillard affrontait dimanche de sérieuses prétendantes, à commencer par Julie Christie pour son interprétation d'une femme atteinte de la maladie d'Alzheimer dans "Loin d'elle". Etaient également en course Cate Blanchett ("Elisabeth: l'Age d'or"), Laura Linney ("La Famille Savage") et la jeune Ellen Page ("Juno").

Le rôle de Piaf s'impose comme le plus marquant de la déjà longue carrière d'actrice de Marion Cotillard, âgée de 32 ans. Récompense qui est venue s'ajouter à un Golden Globe (meilleure actrice dans une comédie ou un film musical), les Oscars de la presse étrangère à Hollywood, et à un BAFTA, les César britanniques (meilleure actrice).

L'interprétation d'Edith Piaf que l'actrice livre dans le film en faisant revivre l'artiste de ses jeunes années à la fin de sa vie est impressionnante. Au-delà du maquillage, elle a repris la démarche, les expressions et les intonations de celle qui chantait "L'hymne à l'amour", jusqu'à l'incarner totalement.

Fille d'une comédienne et d'un metteur en scène, la brune actrice aux yeux bleus s'est lancée dans l'art dramatique à l'adolescence, son mélange désarmant de douceur et d'impertinence lui permettant progressivement d'enchaîner les rôles. Le public l'a notamment vue dans la série des "Taxi" produits par Luc Besson, "Les Jolies Choses" de Gilles Paquet-Brenner, "Une Affaire Privée" de Guillaume Nicloux, "Ma Vie en l'air" de Rémi Bezançon, "Un long dimanche de fiançailles" de Jean-Pierre Jeunet (qui lui avait valu le César du meilleur second rôle féminin) ou encore "Mary" d'Abel Ferrara.

Source : AP
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice