C'EST PARTI ! Jean-Paul Belmondo, 74 ans, entame aujourd'hui à Paris le tournage d'un nouveau long-métrage sous la direction de Francis Huster. Intitulé « Un homme et son chien », ce sera un remake d'« Umberto D », qui avait été réalisé par Vittorio De Sica, en 1951. On y suivra l'histoire de Charles, un homme abandonné de tous qui lutte pour survivre.

Dès le premier coup de manivelle, « Un homme et son chien » constituera un événement. Car c'est la première fois que Belmondo, ce monument du cinéma français, revient sur un plateau depuis le grave accident cérébral vasculaire dont il a été victime en août 2001, à Lumio, en Corse, où il passait ses vacances avec son épouse, Natty. Cette attaque, qui l'a laissé en partie paralysé du côté droit, a été suivie d'une très longue période de convalescence, puis de rééducation. Ce qui fait que sa dernière apparition au grand écran remonte à juillet 2000 avec la comédie « Amazone », de Philippe de Broca.

« Il prépare son rôle avec l'enthousiasme de sa jeunesse »

A présent, chacun se demande comment va Bebel. Et l'un des hommes les mieux placés pour le dire n'est autre que son producteur, Jean-Louis Livi, qui finance ce film doté d'un budget de 8,5 millions d'euros avec sa société F comme Films (et la participation de Canal + et de France 2). « Je peux vous assurer que Jean-Paul va bien, nous a-t-il confié ce week-end. Il est d'ailleurs assuré, sans aucune réserve, comme tout autre acteur, pour tourner durant une dizaine de semaines notre film à Paris et en région parisienne. Ce qui est vraiment formidable, c'est de l'avoir vu au cours des derniers jours préparer son rôle avec l'enthousiasme de sa jeunesse. Il a la forme. » Quant à Francis Huster, « comme un fou qu'il est, il s'est donné à fond dans cette aventure », plaisante Livi, en soulignant son acharnement au travail.

Dans « Un homme et son chien », Belmondo donnera la réplique à deux jeunes actrices. Il s'agit de Hafsia Herzi, 20 ans, révélée par « la Graine et le Mulet » d'Abdellatif Kechiche, qui interprétera Leïla, une jeune Kabyle. Ses essais ont séduit Francis Huster, qui a décidé de l'engager. Pour les besoins de son personnage, elle a déjà perdu douze kilos. Autre comédienne choisie par le réalisateur, Julika Jenkins, qui est actuellement à l'affiche de « Vitus, l'enfant prodige ». Elle jouera Jeanne, la séduisante logeuse de Charles dans le film. Enfin, on trouvera aussi au générique Jean Dujardin, José Garcia, Antoine Duléry, Max von Sydow et Pierre Mondy. Sans oublier le chien, un bâtard, qui s'appelle Clap, devenu le nouvel ami de Belmondo en quelques mois.

Source : Alain GRASSET / LE PARISIEN
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice
NdR : nous en parlions en juillet : ici