En tournage jusqu'au 25 septembre, L'histoire de Jen raconte l'épopée dramatique d'une famille défavorisée. «C'est l'histoire d'une agression dans une petite ville anglophone, dans laquelle vit une famille francophone. Ce sont des gens pauvres, paumés», raconte le producteur québécois, Nicolas Comeau.




Dans la famille, il y a Sara, la jeune mère interprétée par Marina Hands (à l'affiche dans Lady Chatterley), une actrice «fantastique», selon Nicolas Comeau. Veuve, elle doit gérer une relation tumultueuse avec son ado, Jen, jouée par Laurence Leboeuf (Ma fille, mon ange, Le secret de ma mère).

Du côté masculin, Daniel Pilon (Lance et compte: la revanche) est Melvin, le grand-père de Jen. «C'est un retour de Daniel Pilon, et c'est l'un de ses premiers rôles en homme mature», estime Nicolas Comeau. Melvin voit d'un particulièrement mauvais oeil l'arrivée dans la famille du demi-frère de Sara, joué par le mannequin américain Tony Ward.

Et l'avenir lui donnera raison. L'oncle séducteur violera Sara, avant de s'enfuir. Melvin se lance alors dans une véritable chasse à l'homme. «Melvin veut lui faire la peau», dit Nicolas Comeau, qui qualifie le drame contemporain de «film un peu décalé, très sombre».

L'un des attraits principaux du film est bien sûr la présence au casting de la comédienne Marina Hands, lauréat du César de la meilleure actrice pour son interprétation de Lady Chatterley.

«Sa participation a déclenché le gros du financement en France, raconte Nicolas Comeau. Marina Hands est peu connue ici, mais elle est très respectée en France.»

Le film devrait sortir sur les écrans québécois à l'automne 2008. Le distributeur français espère pouvoir présenter le film pour le prochain Festival de Cannes. Le premier long métrage de François Rotger, The Passenger, avait déjà été coproduit au Québec, où il n'est pas encore sorti.

Source : Anabelle Nicoud / La Presse (Canada)


Synopsis

Jen vit seule avec sa mère Sarah, elle a à peine seize ans. Ian entre dans leur vie. Le regard, la voix, tout lui rappelle son père disparu. Jen l'aime d'un amour d'enfant, puis un peu plus - une chose précieuse, qu'elle veut partager, qu'elle veut donner, un jour et que Ian va lui voler, avant de s'enfuir. Commence alors une chasse à l'homme, sans pitié.

Un film de François Rotger (2ème long métrage) avec Marina Hands – 35mm – 90 minutes – Langues de tournage : Français / Anglais - Tournage automne 2007 au Canada – Ventes internationales Roissy Films - Production Cinéma Defacto / Tom DERCOURT (France) - Coproduction Galafilm (Canada) - Distribution Shellac (France) Christal Films (Canada) – avec la participation du CNC, Canal +, CinéCinéma.

directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice