LE 23 AOÛT 1944, à 10 heures du matin, des représentants du comité de Libération viennent arrêter Sacha Guitry à son domicile parisien. Emmené en robe de chambre et en pantoufles, l'auteur dramatique et comédien est rapidement interrogé et incarcéré à Drancy, puis à Fresnes. Il est accusé d'intelligence avec l'ennemi. « Je suis innocent, je n'ai jamais collaboré avec l'occupant », clame-t-il. En reconnaissant toutefois : « J'ai été inconscient, mais je n'ai pas manqué de conscience, j'ai sauvé des vies, j'ai arraché onze prisonniers des camps de concentration, j'ai distribué des vivres, j'ai partagé mon charbon, j'ai fait comme je pouvais. »





Jean-François Balmer prête sa verve à cette personnalité contrastée, sous la direction de Fabrice Cazeneuve. Lorraine Lévy, dont l'objectif était de réhabiliter Guitry, signe le scénario. « C'est un personnage délicat, ambigu, j'ai essayé de ne pas l'imiter, mais de l'incarner, explique Jean-François Balmer. Il était ami avec le roi George V, avait comme parrain le tsar Alexandre III et se faisait préparer des petits plats au Fouquet's. Il a continué à vivre comme s'il n'y avait pas la guerre. Il n'est pas coupable, sa seule faute, c'est d'avoir été aveugle et d'avoir manqué de lucidité sur la situation sociale de ses contemporains. »

Sacha Guitry a bénéficié d'un non-lieu trois ans après son arrestation, le 8 août 1947. « C'est une responsabilité d'endosser ce rôle. Fabrice Cazeneuve ne voulait montrer que des faits avérés et authentiques, il a eu raison. Nous ne pouvions pas nous permettre de commettre d'erreurs, estime Jean-François Balmer. Mon ami, Jean-Pierre Marville, acteur aux Théâtre des Deux Ânes, m'a montré des interviews de Sacha Guitry. J'ai remarqué que son phrasé était différent selon les circonstances, un film ou un entretien. Après sa détention, il en faisait moins après. L'ayant droit de Guitry, la femme de son administrateur a beaucoup aimé ce téléfilm. »

Aussi cabot que Sacha Guitry

Jean-François Balmer est arrivé in extremis sur ce projet financé par Fabienne Servan-Schreiber et France 3. À l'origine, c'est Pierre Arditi qui avait été pressenti pour endosser le costume de l'auteur dramatique, mais il n'était pas disponible. Fabrice Cazeneuve, qui avait déjà dirigé Jean-François Balmer dans Le Roi de la Chine (1984), l'a appelé à la rescousse. « On fait souvent appel à moi en urgence », lâche ce dernier. Quand on lui fait observer qu'il est aussi cabot que Guitry, il rit. « Oui, c'est vrai, mais attention, je suis un besogneux, je travaille énormément. On m'appelle pour interpréter des personnalités fortes. » Récemment, François Mitterrand face à Jacques Weber en Valéry Giscard d'Estaing, et Balzac avec le Quatuor Ludwig qui joue Beethoven, un spectacle avec lequel l'acteur partira en tournée en octobre. « Je suis plus doué que l'époque ! Ce n'est pas que de l'humour, c'est un peu vrai... Je suis employé en dessous de mon talent mais je ne peux pas me plaindre, personne ne nous oblige à exercer ce métier, c'est une carrière de luxe », confie celui qui est aussi le commissaire Rovère, aux côtés d'Anne Richard dans Boulevard du palais, la série de France 2. Un regret cependant : « On ne me propose pas de comédie, cela fait plusieurs années que je le dis, pourtant, j'ai fait mes preuves notamment dans Le Quart d'heure américain, le long-métrage de Philippe Galland. »

Diffusion le 24 juillet 2007 à 20 h 50 sur France 3.

Source : Nathalie SIMON / www.lefigaro.fr
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice

L'AFFAIRE SACHA GUITRY

Réalisateur : FABRICE CAZENEUVE
Auteur : LORRAINE LEVY

Production : CINETEVE / Fabienne SERVAN-SCHREIBER
Coproduction : AT PRODUCTION - RTL-TVI
Production Exécutive Associée : FRANCE 3 PRODUCTION LYON

Avec la participation de France 3, de TV5 Monde, de la région Rhônes Alpes et du CNC
Avec le soutien de la PROCIREP et le l’ANGOA-AGICOA

Distribution : AB International

Liste artistique
Jean-François BALMER
Gérard LARTIGAU
Bernard ALANE
Marie DESGRANGES
Vincent ROTTIERS


Musique Originale : Manuel PESKINE / Éditions Cinétévé

Liste technique
Directeur photo: Pierre NOVION
Son : Eric MASSON
Montage : Any GOIRAND
Costumes : Brigitte FAURE-PERDIGOU
Décors : Pierre-François BUTTIN

Année de production : 2006 - Format : 16 mm - 90 minutes