Clap de fin au terme de sept semaines de travail à Paris et dans le Va d’Oise pour L’heure d’été, le nouveau long métrage d’Olivier Assayas après Boarding Gate, son escapade dans le film B projeté en séance de minuit au dernier festival de Cannes. Au casting de ce nouvel opus dont une ultime session d’une semaine de prises de vues est programmée en octobre figurent Juliette Binoche, Charles Berling et Jérémie Renier. Initié par Margo Films sous le titre Souvenirs de Valois, le projet est maintenant passé sous la direction de MK2.

Après A la recherche du ballon rouge de Hou Hsiao Hsien, sélectionné au Certain Regard au dernier festival de Cannes (lire l’ article), L’heure d’été est le second film d’une série initiée par Serge Lemoine, président du Musée d'Orsay, afin de commémorer les 20 ans de l’institution en 2006. Le Musée d’Orsay a d’ailleurs ouvert pour la première fois ses réserves et prêté des oeuvres et du mobilier au film tout en accueillant plusieurs jours de tournage dans des salles fermées au public.

L’heure d’été raconte l’histoire de deux frères et d'une soeur qui voient peu à peu leurs souvenirs d'enfance s'envoler avec les objets qui peuplaient leur maison de famille et dont ils doivent se séparer pour assurer la succession de leur mère. Une intrigue qu’Olivier Assayas a commentée en soulignant qu’il avait "voulu, le plus simplement possible, raconter un cycle qui ressemble à celui des saisons. On découvre une maison familiale vivante, bruyante, tiraillée par les mêmes passions qui tiraillent toutes les familles. Et puis on la retrouve quelques mois plus tard, au moment du deuil, lorsqu’il faudra la vider, en disperser les objets, la vendre. Les œuvres seront alors pesées, jugées, évaluées. Les plus précieuses serviront à régler des droits de succession. Et c’est dans les salles d'un Musée que nous retrouverons enfin ces choses, captives comme les animaux d’un zoo et pourtant figées là, à l’intention de tous et pour toujours, dans cette immortalité qui est aussi le meilleur témoignage de la vie passée. La maison est alors vide. La génération suivante, celle des adolescents, pourra y faire une dernière fête, et sur cette page blanche, à eux de tout reconstruire..."

Produit par MK2, L’heure d’été bénéficie d’un budget de 5 millions d’euros incluant des investissements en préachat et coproduction de France 3 Cinéma, une participation de Canal + et 419 000 euros de soutien de la région Ile-de-France. MK2 sortira le film en salles en février 2008 et devrait gérer les ventes internationales.

Source : Fabien Lemercier / www.cineuropa.org
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice