Né le 24 décembre 1943, il était une "gueule" du cinéma français, qui avait marqué de sa forte présence une centaines de films et téléfilms depuis les années 1960, jouant notamment chez Jean-Pierre Mocky dans A mort l'arbitre en 1984, avec Bertrand Tavernier dans Capitaine Conan et L627 ou encore chez Costa-Gavras avec Un homme de trop. Rouquin à la silhouette lourde et au verbe cru, il conférait à ses rôles une âpreté et une épaisseur sigulières, et était devenu, au fil des années, un second rôle incontournable, aussi bien des polars que des drames ou des comédies.



GAMMA/DUFOUR-THOMAS


CINÉMA, TÉLÉVISION ET THÉÂTRE

Claude Brosset s'était notamment illustré sous la direction d'Henri Verneuil dans Le Corps de mon ennemi en 1976, de Georges Lautner dans Flic ou voyou en 1978, ou de Gérard Oury avec La Carapate la même année.

A la télévision, il avait ensuite joué dans de nombreuses séries, en particulier les enquêtes du commissaire Maigret, des épisodes de "Central nuit", de "Nestor Burma" et d'"Une femme d'honneur". Formé au centre d'art dramatique de la rue Blanche, Claude Brosset avait débuté comme pensionnaire à la Comédie-Française, jouant ensuite dans une cinquantaine de pièces de théâtre, telles que Cyrano de Bergerac ou Des souris et des hommes dans une mise en scène de Robert Hossein.

Plus récemment, il avait joué au cinéma dans des comédies grand public telles qu'OSS Le Caire, nid d'espions, de Michel Hazanavicius, ou Gomez contre Tavarès, de Gilles Paquet-Brenner, sorti en 2007.

Source : LE MONDE
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice