Synopsis

Il avait pourtant bien commencé... Votre meilleur ami ne veut pas retourner en prison, vous le livrez quand même ? C'est face à ce dilemme que vont se retrouver sept amis d'enfance, qui ne se doutaient pas que leur sympathique randonnée annuelle au sommet de l'Iseran allait se transformer, cette fois-ci, en une improbable cavale, avec toutes les polices de France à leurs trousses. Histoire de vérifier si, avec le temps, l'amitié peut résister à la tentation du "chacun pour soi"...




© Wild Bunch Distribution



Secrets de tournage

Le point de départ
L'idée de départ du producteur Alain Attal et de Philippe Lefebvre était : "Jusqu'où êtes-vous prêts à aller pour aider un ami ?" Olivier Doran y a tout de suite vu l'opportunité de traiter ce qui est pour lui une question centrale dans sa vie d'ex-fils unique : l'équilibre précaire entre l'individu et le groupe. "C'est d'ailleurs une question primordiale pour toute société, explique le cinéaste, puisque c'est autour de cette question que s'organise toute vie politique. Nous avons juste fait évoluer légèrement le point de départ qui est devenu : "Jusqu'où un groupe est-il prêt à aller pour aider l'un des siens ?"

Le choix d'Olivier Doran pour la réalisation
Le producteur Alain Attal se souvient de sa première rencontre avec Olivier Doran : "Philippe Lefebvre me l'a présenté, ils avaient déjà travaillé ensemble. J'aimais l'idée d'offrir à Olivier la possibilité de faire un second long métrage. Il y a un peu moins de dix ans, il avait su embarquer des gens comme Dany Boon, Emmanuelle Devos ou Agnès Jaoui dans l'entreprise de son premier film, Le Déménagement. Je l'ai poussé à être plus ambitieux, un peu plus ample dans son propos, à assumer les scènes de crise et de rupture et à les mener jusqu'au bout. Et Olivier l'a fait, avec une autorité élégante. Il a su encourager chacun des acteurs à jouer très sincèrement toutes les situations, à ne pas tenter la caricature pour forcer le rire, en se chargeant de rendre comiques, par sa mise en scène, les situations."

"Pur week-end" par Philippe Lefebvre
Pour l'acteur-scénariste Philippe Lefebvre, "Pur week-end est une comédie sociale, qui pose la question de l'engagement dans la vie de tous les jours. Que signifie "être potes" aujourd'hui ? Quelles sont nos valeurs communes ? Et puis au fil de l'écriture, nous avons dévié doucement, mais sûrement, vers la comédie d'aventure. "OK, traitons d'amitié mais mettons-là à l'épreuve !" Il nous paraissait primordial de décrire toujours des situations crédibles. Il n'était pas question que les coups de théâtre soient le fait d'événements fortuits ou indépendants de leur volonté. Au contraire. Ils sont responsables du pétrin dans lequel ils se mettent ! Ce n'est pas "et soudain quelque chose arriva..." mais "quelqu'un a fait bouger le truc..."."



© Wild Bunch Distribution



La formation du casting
Souhaitant raconter l'histoire d'une bande de potes, Olivier Doran a réalisé qu'il y avait plein de comédiens qui gravitaient autour des Productions du Trésor depuis des années. Ils se connaissaient pour certains depuis très longtemps. "Je me suis dit qu'il serait intéressant de se servir de cette complicité qu'il y avait déjà entre eux dans la vie, raconte-t-il. Je pressentais que lorsqu'ils seraient en face les uns des autres, ils ne seraient pas dans un rapport de force ou de séduction."

Un chef-opérateur baroudeur dans l'âme
Pur week-end est une comédie d'action dont les protagonistes, des gens de la rue, se retrouvent à devoir échapper à la police en plein coeur des Alpes. Pour le producteur Alain Attal, il fallait un chef-opérateur qui soit baroudeur dans l'âme, capable de suivre la cavale de ces sept évadés et de la restituer dans ses moindres sursauts. Il a donc demandé à Christophe Offenstein d'être ce huitième homme. "Je l'avais déjà vu à l'oeuvre sur Mon idole et surtout sur Ne le dis à personne, se souvient-il. Son intégration a été immédiate."

Dates et lieux de tournage
Le tournage, prévu pour neuf semaines, a débuté le 24 avril 2006 et s'est déroulé à Lyon et dans la région d'Aix-les-Bains, ainsi que dans la vallée des Bauges, à Champagny en Vanoise et à Courchevel.

Jean-Hugues Anglade pressenti
Jean-Hugues Anglade a été pressenti pour figurer dans la bande de potes de Pur week-end, mais le comédien a finalement décliné l'offre.


Casting complet

Réalisateur
Olivier Doran

Acteurs
Frédéric Alvaro Kad Merad
François Bruno Solo
Véronique Alvaro Valérie Benguigui
Alex Philippe Lefebvre
Sam Jean-Noël Brouté
Sarah Anne Marivin
David Arnaud Henriet
le commissaire Papan François Berléand
Capitaine Maugrion Alexandra Mercouroff
Chappaz Jean-Luc Bideau
Bersini Didier Sitbon
la directrice de l'hôtel Virginia Anderson
Véro jeune Christelle Da Silva
Fred jeune Bertrand Tschaen

Producteur
Alain Attal / Les Productions du Trésor

Scénaristes - Dialoguistes - Adaptateurs
Philippe Lefebvre / Olivier Doran

Equipe technique
Directeur de la photographie Christophe Offenstein
Monteuse Emmanuelle Baude
Chef décorateur Denis Hager
Costumière Marie-Laure Lasson
Directeur de post-production Nicolas Mouchet
1er assistant réalisateur Ludovic Bernard
Ingénieur du son Pascal Jambry
Directeur de production Xavier Amblard
Photographe de plateau Jean-Claude Lother

Source : allocine.fr
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice