Il n'en avait jamais reçu auparavant. Dimanche, Martin Scorsese a remporté quatre Oscars. Il a été sacré meilleur réalisateur pour le film Les infiltrés, qui a aussi reçu l'Oscar du meilleur film, de la meilleure adaptation et du meilleur montage. Maître américain du 7e art, Martin Scorsese, était en compétition avec le metteur en scène mexicain Alejandro Gonzalez Inarritu, Clint Eastwood, le metteur en scène britannique Stephen Frears et Paul Greengrass.

"Je suis tellement ému, tellement ému" a déclaré Scorsese, serrant son Oscar. "Tellement de gens, toutes ces années, ont souhaité cela pour moi. Des inconnus. Je marche dans la rue et les gens me disent toujours quelque chose, vous devez gagner, vous devez gagner" a-t-il ajouté. "Des amis à moi, de vieux amis, des amis qui sont là, ma famille, je vous remercie" a-t-il dit, au comble de l'émotion.

"Little Miss Sunshine"

Du côté des acteurs, l'Académie des arts et des sciences du cinéma a distingué l'Américain Forest Whitaker pour son portrait du dictateur ougandais Idi Amin Dada dans Le dernier roi d'Ecosse et la Britannique Helen Mirren, Elizabeth II dans The Queen de Stephen Frears. Jennifer Hudson, 25 ans, est elle aussi repartie du théâtre Kodak avec la statuette du second rôle féminin qui lui était promise pour la flamboyante comédie musicale Dreamgirls.

Le prix du meilleur acteur dans un second rôle a échu au vétéran Alan Arkin, 72 ans, couronnant une longue carrière relancée avec la comédie déjantée Little Miss Sunshine où il joue le grand-père acariâtre et obsédé sexuel. Ce film indépendant s'est également vu attribuer l'Oscar du meilleur scénario original. L'ancien vice-président démocrate Al Gore a reçu l'Oscar du meilleur documentaire et de la meilleure chanson originale pour le film sur le réchauffement climatique Une vérité qui dérange.

Morricone récompensé

Grosse déception pour Indigènes du franco-algérien Rachid Bouchareb, à qui les électeurs de l'Académie ont préféré "La vie des autres" du jeune allemand Florian Henckel von Donnersmarck, pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. Le long métrage Happy Feet, l'histoire délirante d'un manchot danseur de claquettes, a gagné l'Oscar du meilleur film d'animation. Le compositeur italien Ennio Morricone, récompensé pour l'ensemble de sa carrière a livré un discours de remerciements en italien, traduit en anglais par Eastwood. Les deux hommes figurent ensemble aux génériques des "western-spaghetti" de Sergio Leone, tournés il y a plus de 40 ans.

(D'après agence)

Source : TF1 / LCI
directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien directrice