Yoko Ono, la veuve de John Lennon, souhaite que l'anniversaire de la mort de l'ex-Beatle devienne un journée mondiale consacrée aux personnes qui ont souffert de la violence et de la guerre.

Dans un encart d'une page publiée dimanche dans "The New York Times", Yoko Ono exhorte les lecteurs à marquer cet anniversaire en s'excusant auprès des victimes de telles tragédies.

"Chaque année, faisons du 8 décembre une journée de demande de pardon auprès de ceux qui ont souffert de l'insupportable", écrit la veuve du musicien, qui signe la lettre sous le nom de Yoko Ono Lennon.




Dans cette lettre ouverte, Yoko Ono demande aux lecteurs d'assumer la responsabilité des violences subies par de très nombreuses personnes dans le monde entier. "Sachez que les souffrances physiques et mentales que vous avez subies auront un effet durable sur notre société", écrit-elle dans une partie de la lettre destinée aux victimes. "Sachez que ce fardeau, c'est le nôtre".

Yoko Ono était avec l'ex-Beatle quand il a été abattu alors qu'il rentrait chez lui, le 8 décembre 1980. Il sortait d'un studio d'enregistrement. Le tueur, Mark David Chapman, est toujours incarcéré à Attica, une prison de l'Etat de New York. Sa quatrième demande de libération conditionnelle lui a été refusée le mois dernier.

Concernant sa propre souffrance, Yoko Ono affirme: "Je ne sais pas si je suis encore prête à pardonner à celui qui a appuyé sur la gâchette".




Vu sur showbizz.net (site canadien)

directeur de production producteur cinema television productrice tournage plateau comedien