Décors de cinéma, Locatema disperse 50.000 objets avant fermeture

0
387
TOURNAGE FILM
TOURNAGE FILM
 

 

ENCHÈRES – Fin de l’histoire pour le célèbre loueur de mobilier du septième art. Après avoir fourni durant près d’un demi-siècle les plus grands noms de la profession, la société disperse son stock sous le marteau d’Alexandre Millon les 27, 28, 29 et 30 septembre prochains.

Locatema disparaît du décor. Le célèbre loueur de matériel et d’objet de cinéma va fermer définitivement ses portes et se sépare des 50.000 objets qui constituent son stock. Verrerie, luminaires, transistors, services en cristal ou en bakélite, tissus, malles, canapés, minitels du siècle dernier, salons en rotin… Les 27, 28, 29 et 30 septembre prochains, ces milliers de pièces seront mises en vente sous le marteau d’Alexandre Millon.

«Derrière chaque objet, une star. Ainsi les cinéphiles pourront préparer repas dans la cuisine en formica jaune ayant servi de décors à Léon de Luc Besson, d’autres pourront se lover dans le lit d’Alexandre Le Bienheureux, ou encore frimer dans les fauteuils de La Vérité si Je mens de Thomas Gilou. Une occasion unique pour tous les amoureux du septième art d’acquérir à petits prix une part de rêve ou de rejouer à l’envie la scène de son film préféré. «Une profusion qui offre la possibilité d’acquérir des objets de légende dès 10 euros d’estimation», peut-on lire dans un communiqué de la maison de ventes.

Les locaux de Locatema rengorgent d'objets aussi divers qu'insolites, qui offrent un formidable voyage à travers les styles et les époques. Crédits: E.de Pazzi
Les locaux de Locatema rengorgent d’objets aussi divers qu’insolites, qui offrent un formidable voyage à travers les styles et les époques. Crédits: E.de Pazzi

Gigantesque salle de vente de 1500 mètres carrés

Les immenses locaux de la société situés au cœur des studios d’Aubervilliers vont se transformer en une gigantesque salle de vente de 1500 mètres carrés. Ce repaire du cinéma français habituellement réservé aux professionnels, ouvrira exceptionnellement ses portes lors des journées d’exposition les 21, 22 et 23 septembre.

Fondée par deux sœurs passionnées, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, Locatema a travaillé avec les plus grands noms du septième art. La société illustre une époque où la grande majorité des films tournés en studios et en noir et blanc exigeaient une qualité des matériaux employés pour les décors et les costumes. Une époque où ceux-ci sont particulièrement soignés pour des reconstitutions plus vraies que nature. Locatema est devenue au fil du temps une merveilleuse caverne d’Ali Baba. Et a accumulé des milliers d’objets qui renferment l’histoire du cinéma français sur près d’un demi-siècle.

Journées d’exposition publiques: Jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 septembre 2017, de 11h à 18h.

Vente: Locatema , 45 avenue Victor Hugo Bâtiment 215B – Aubervilliers, mercredi 27, jeudi 28, vendredi 29 et samedi 30 septembre 2017, de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h tous les jours.

Un article à retrouver dans le Figaro, ici.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here