« Dix pour cent » : tournage, casting… Tout ce qu’il faut savoir sur la saison 3

0
223
DIX POUR CENT SERIE
DIX POUR CENT SERIE
 

Il va falloir faire preuve de patience. La saison 2 de Dix pour cent s’est achevée au mois de mai et les fans de la série ne peuvent espérer découvrir la troisième saison, au mieux, qu’à la rentrée 2018. Le temps va donc être encore long avant de retrouver Andrea, Gabrielle et Mathias, les trois agents de stars qui redoublent d’efforts pour jongler à la fois entre leur vie personnelle et le besoin de trouver les meilleurs rôles pour leurs prestigieux clients.

À l’heure actuelle, cette troisième saison est encore au stade de l’écriture. Le tournage ne pourra, lui, commencer qu’à partir du mois de janvier 2018. « L’écriture est très avancée, a assuré Stéfi Celma, l’actrice qui incarne Sofia Leprince, la standardiste de l’agence, à Allociné. Le tournage est prévu pour janvier. On va commencer à se voir, à faire des lectures, des répétitions. Parce qu’étant donné que c’est une série, le timing est assez serré pendant les tournages. On fait pas mal de lectures en amont, travailler les scènes, les intentions… Fanny Herrero, la directrice de collection, nous a réunis il y a 2 mois pour nous raconter les arches de la saison 3, sachant que ça peut évoluer en fonction de l’écriture. Je sais qu’il se passe des super trucs, mais je vais pas spoiler ! ».

Cette troisième saison de Dix pour cent pourrait être l’avant-dernière. « Après, on va se répéter. Il faut partir quand on est vraiment à l’apogée », a estimé Dominique Besnehard dans la même interview. Mais que les fans ne désespèrent pas trop vite, cela signifie donc qu’ils pourront encore se délecter des aventures de leurs agents préférés le temps de deux saisons. Sachant que les noms des célébrités qui pourraient rejoindre le casting commencent à circuler et promettent encore de belles perspectives pour la série.

Paradis, Cluzet et Boon en guests-stars ?

Cécile de France, Guy Marchand, Julie Gayet, JoeyStarr, Isabelle Adjani, Nathalie Baye, Gilles Lellouche, Virginie Efira, François Berléand… Nombreuses sont les personnalités du cinéma français qui ont rejoint le casting de Dix pour cent le temps d’un épisode pour jouer leur propre rôle. Quid de la saison 3 ? « On pense à Vanessa Paradis, François Cluzet, Dany Boon… J’espère qu’on va les avoir », a répondu Dominique Besnehard, le producteur de la série.

Dominique Besnehard avait aussi confié qu’il rêvait de voir Catherine Deneuve dans son propre rôle. « On n’écrit pas de choses pour elle », a finalement confié le producteur à Allociné. De son côté, l’actrice avait déclaré dans Télérama que la perspective « l’attirait peu ». Le producteur a également déclaré que Gérard Lanvin « aimerait bien y être ». Il espère également que Sophie Marceau puisse faire une apparition. Les noms de Béatrice Dalle, Mimie Mathy ou Louane ont également circulé.

Un format maintenu à six épisodes

France 2 a proposé à la production de faire 8 épisodes mais il a été décidé de s’en tenir à 6 épisodes, comme les saisons précédentes. La raison ? Faire « moins, mais mieux », comme l’ont confié les producteurs de la série Fanny Herrero et Harold Valentin. Leur souci est avant tout la qualité de l’écriture. Les scénaristes se lancent dans une première phase, où plusieurs stars sont pressenties pour chaque épisode. En fonction des volontaires, il faut ensuite affiner les scénarios et accorder les emplois du temps du tournage. Cette étape prend quatre mois.

Sexe, drogue et cinéma

Selon Télé-Loisirs, le producteur du feuilleton, Dominique Besnehard, souhaiterait écrire une histoire de star cleptomane ou de jeune beauté convaincue par la cause humanitaire. Il a également déclaré sur Europe 1 : « Je trouve qu’il faut qu’on parle de la drogue (…) C’est quand même un métier où, pendant vingt ans, j’en ai vu circuler ». L’ancien agent reconverti en producteur promet également « une scène très chaude » dans le quatrième épisode. « Je ne dis pas que les gens s’envoient tout le temps en l’air. Mais il y a une sexualité, et il y a des addiction, donc il faut quand même qu’on en parle ».

Source : Philippe Peyre et Manon Bricard / RTL

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here