SHOWRUNNERS, LE DOCUMENTAIRE

0
76
Showrunners LE DOCUMENTAIRE
Showrunners LE DOCUMENTAIRE
 

Une société de production irlandaise, Black Sheep Production, s’est mise dans l’idée de produire un documentaire sur le sujet. Il a été projeté en Irlande au mois d’octobre 2014, il est en vente sur iTunes et il arrive chez nous, sous la forme de DVD, à partir du 21 avril.

La principale force de ce documentaire, qui présente quelques belles images éparses, tient d’abord en un mot : l’humain. Derrière les claviers qui décrivent des personnages et mettent des mots dans leurs bouches, il y a ces êtres un peu particuliers, ces scénaristes qui doivent à la fois endosser le rôle de créateur mais aussi de producteur.

Et c’est un boulot de dingue, selon les propos de Bill Prady, créateur de The Big Bang Theory. “Le taux de burn-out des showrunners est de 100%. 100% de ceux qui font ce travail arrêtent vers le milieu ou la fin de la cinquantaine, qu’ils aient réussi ou non. Tout le problème est là. C’est trop bon pour abandonner et c’est trop dur à faire.”

Matthew Carnahan, showrunner de House of Lies, le présente autrement : “Le rôle d’un showrunner, c’est peindre un tableau tout en écrivant un roman et en calculant vos impôts. C’est la rencontre explosive entre les 2 hémisphères du cerveau.”

Toute la difficulté d’un showrunner, c’est donc de trouver le compromis magique entre l’artistique et l’économique. Que le premier soit préservé et que le second soit rassuré. D’autant qu’en interlocuteurs, outre les demandes des membres de l’équipe qui requièrent de prendre des décisions toutes les 5 minutes avant, pendant et après le tournage, le showrunner est en contact régulier avec le diffuseur avec qui il a pour obligation d’entretenir un lien de confiance… sous peine de ne pouvoir conserver l’intégrité de la série.

Showrunners2Un numéro d’équilibriste difficile à assumer qui a donné du fil à retordre à Matthew Carnahan lors de sa précédente série, Dirt, diffusée sur FX : “La première saison que j’ai faite était sympathique. A la seconde saison, [John Landgraf], président de FX, a décidé ce que nous allions faire. Et je ne pense pas que ce fut bon. Je n’ai jamais vu la deuxième saison de Dirt. Et je n’en ai pas envie“, termine-t-il l’amertume dans la voix.

Mike Kelley révèle également une très jolie histoire sur l’appréciation par Les Moonves, président de CBS, de Swingtown. A la fin d’une réunion, alors qu’il dit apprécier la série, il ne lui fait qu’une seule remarque : “Les voisins ne devraient pas coucher ensemble.” Étonnant pour un projet dont l’ambition était justement d’explorer la révolution sexuelle des années 70 aux États-Unis. “Je ne crois pas que je vais retravailler pour CBS” conclut en riant Mike Kelley.

Je ne vais pas révéler l’intégralité du contenu du documentaire bien sûr. Les spécialistes pourront n’apprendre que quelques anecdotes, déjà très intéressantes en elles-même, mais son découpage (1) est suffisamment didactique pour qu’il soit accessible aux néophytes. Je garde en tout cas en mémoire le témoignage (2) émouvant de Janet Tamaro, showrunner de Rizzoli & Isles diffusée actuellement sur France 2, expliquant que cette histoire de duo féminin représente inconsciemment la relation qu’elle aurait voulu avoir avec son amie décédée à 16 ans dans un accident.

Documentaire réalisé par Des Doyle. Disponible en DVD le 21 avril au prix conseillé de 19 euros chez Gimme Shelter.

(1) Le documentaire se découpe en plusieurs chapitre autour du témoignage d’une trentaine de showrunners et scénaristes. Ainsi sont abordés l’écriture, la politique fiction des chaînes, l’aspect production de ce job, leur reconnaissance…

(2) Liste des principaux intervenants : J.J. Abrams (Lost) ; Matthew Carnahan (House Of Lies / Dirt) ; Steven S. DeKnight (Spartacus) ; Jane Espenson (Husbands) ; Hart Hanson (Bones) ; Mike Kelley (Revenge / Swingtown) ; Michelle & Robert King (The Good Wife) ; Ali Le Roi (Tout Le Monde Déteste Chris) ; Damon Lindelof (Lost) ; Ronald D. Moore (Star Trek: The New Generation / BattlestarGalactica) ; Jonathan Nolan (Person Of Interest) ; Jeff Pinkner (Fringe) ; Greg Plageman (Person Of Interest) ; Bill Prady (The Big Bang Theory) ; Ray Romano (Tout Le Monde Aime Raymond) ; Mike Royce (Men Of A Certain Age) ; Shawn Ryan (The Shield / Chicago Code / Terriers) ; Kurt Sutter (Sons Of Anarchy) ; Janet Tamaro (Rizzoli & Isles) ; Joss Whedon (Buffy / Agents of S.H.I. E.L.D.) ; Terence Winter (Boardwalk Empire) ; J.H. Wyman (Fringe)

Source : Arte

Si vous voulez connaître le calendrier de mes sessions de formations, allez sur Dirprod Formations.
Mes principales formations :
Créer sa boîte de prod !
Produire un documentaire pour la télé.
Directeur de production pour le cinéma, les indispensables.
Directeur de production en fiction télé, les indispensables.