Une bataille de Solférino rondement menée

0
8
FILM LA BATAILLE DE SOLFERINO
FILM LA BATAILLE DE SOLFERINO
 

De prime abord, pas évident de comprendre à quel objet cinématographique on a affaire : le film s’appelle La bataille de Solferino, et il a été partiellement tourné le 6 mai 2012, jour de la victoire de François Hollande à la présidentielle. Un docu-fiction politique ? Pas du tout. Une pure fiction, mais ancrée dans un contexte historique bien précis.

Laetitia est une maman débordée par la situation. Journaliste pour i>télé, elle doit partir couvrir l’élection présidentielle au siège du Parti Socialiste, rue de Solférino. Ses deux petites filles hurlent, son mec est d’un soutien limité, et le baby-sitter est très inexpérimenté. Quand son ex, le père des enfants –extraordinaire Vincent Macaigne-, téléphone pour dire qu’il est en bas de l’immeuble et qu’il souhaite monter, Laetitia frôle le craquage.

Tout ce petit monde va se retrouver rue de Solférino, dans le 7ème arrondissement de Paris, où une masse compacte attend fébrilement les résultats de l’élection. Une tragédie personnelle encastrée dans l’histoire nationale entrain de s’écrire en somme. Ce jour-là, des milliers de partisans socialistes ont sans le savoir joué les figurants dans la fiction qui était entrain d’être tournée dans des conditions épiques.

En posant ses caméras à cet endroit, la réalisatrice Justine Triet propose une mise en abyme tout à fait angoissante : une relation de couple hystérique au sein d’une foule tout aussi hystérique. Car les milliers de personnes amassées rue de Solférino ont beau être entrain de faire la fête, le film montre à quel point un rassemblement peut être oppressant et même violent, surtout quand l’individu noyé dans la masse est en plein drame personnel. Face à la caméra d’i>Télé, Laetita sourit et tente de sauver les apparences, alors qu’elle sait pertinemment qu’au moment où elle parle, son ex, désespéré, est entrain d’essayer de se faire la malle avec les enfants.

Pour quiconque est allergique aux films français parfois qualifiés de « verbeux », La bataille de Solférino promet d’être un supplice. Mais pour ceux qui aiment les situations à la limite du tragique et du burlesque, ou qui ont un faible pour les films névrosés : quelle réussite !

La Bataille de Solférino, réalisé par Justine Triet, en salles le 18 septembre 2013.

Source : Marianne / Elody EMERY

Si vous voulez connaître le calendrier de mes sessions de formations, allez sur Dirprod Formations.

Mes principales formations :

Créer sa boîte de prod !
Produire un documentaire pour la télé.
Directeur de production pour le cinéma, les indispensables.
Directeur de production en fiction télé, les indispensables.

Casting : LAETITIA DOSCH , VINCENT MACAIGNE , ARTHUR HARARI , VIRGIL VERNIER , MARC-ANTOINE VAUGEOIS

Réalisateur JUSTINE TRIET

Scénariste JUSTINE TRIET

Directeur de la photo TOM HARARI

Monteur DAMIEN MAESTRAGGI

Production ECCE FILMS

Producteur EMMANUEL CHAUMET

Distributeur SHELLAC

Si vous voulez connaître le calendrier de mes sessions de formations, allez sur Dirprod Formations.
Mes principales formations :
Créer sa boîte de prod !
Produire un documentaire pour la télé.
Directeur de production pour le cinéma, les indispensables.
Directeur de production en fiction télé, les indispensables.