Château-Rouge Production vers Venise et San Sebastian

0
59
 

Débuts très remarqués dans le long métrage pour la jeune société Château-Rouge Production qui voit ses efforts récompensés avec la sélection en compétition officielle à la Mostra de Venise (du 29 août au 8 septembre) de sa coproduction Dans la ville de Sylvia de l’Espagnol José Luis Guerin. Et la structure pilotée par Sébastien de Fonseca, Cédric Walter et Gaëlle Jones double la mise avec la présence de L’homme qui marche d’Aurélia Georges au programme de la section Zabaltegi – Nouveaux Réalisateurs du 55e festival de San Sebastián (du 20 au 29 septembre).

Coproduit à 25 % par la France et à 75 % par l’Espagne (Eddie Saeta) pour un budget global d’1,36 M€, le premier long métrage de fiction du talentueux documentariste espagnol José Luis Guerin a été tourné en français et dans la ville de Strasbourg durant l’été 2006. Interprété par Pilar Lopez De Ayala et Xavier Lafitte (aperçu dans Gabrielle de Patrice Chéreau), le film bénéficie d’une avance sur recettes après réalisation du Centre National de la Cinématographie (CNC) et a été soutenu par la région Alsace et la ville de Strasbourg. Selon Cédric Walter, “le montage de la coproduction a été très rapide. Gaëlle Jones avait des connexions catalanes puisqu’elle avait distribué le premier long de Marc Recha et connaissait personnellement José Luis Guerin qui s’est tourné vers Château-Rouge quand il a lancé son projet de fiction. Nous avons eu le scénario en mars 2006 et le tournage s’est déroulé en juillet-août dernier. Shellac assurera la distribution France à une date encore à déterminer.” A noter également que les ventes internationales du film devraient être récupérées avant le démarrage de la Mostra par une société française.

L’ homme qui marche, le premier long métrage d’Aurélia Georges qui prendra de son côté la route de San Sebastián compte au casting Cesar Sarachu, John Arnold, Judith Henry, Mireille Perrier et Florence Loiret-Caille. Coécrit par la cinéaste et par Élodie Monliber, le film retrace le parcours d’un écrivain russe exilé à Paris, des années 1970 à la fin des années 1990, et peut compter sur une photographie signée Hélène Louvart. Produit pour un budget d’1,16 M€ incluant 450 000 euros d’avance sur recettes du CNC, 135 000 euros de soutien de la région Centre et l’appui de la Sofica Arte Cofinova, le film est vendu par Rendez-Vous Pictures et sera distribué par Shellac le 9 janvier 2008 dans les salles françaises.

Château-Rouge Production ne compte pas s’arrêter à ses débuts prometteurs et misera sur La troisième partie du monde d’Éric Forestier (lire l’article) avec Gaspard Ulliel, Clémence Poésy, Eric Ruf et l’Italienne Maya Sansa, un premier long dont le tournage s’est terminé mi-août et qui figure au line-up de Films Distribution. Et en octobre vont démarrer les prises de vue d’Avant poste d’Emmanuel Parraud (news). “Nous produisons un cinéma d’auteur, de recherche, avec de jeunes réalisateurs” souligne Cédric Walter. ” Nous prenons beaucoup de risques car pour l’instant, ce n’est pas sur le marché que nous pouvons trouver des financements. Canal + par exemple, ne préachète que quatre ou cinq films par an dans notre style et nous n’avons pas encore fait partie de leurs coups de cœur. Mais nous espérons maintenant avoir des retours au moment de la commercialisation des films pour pouvoir continuer à produire le cinéma que nous aimons.”

Source : Fabien Lemercier / www.cineuropa.org

Si vous voulez connaître le calendrier de mes sessions de formations, allez sur Dirprod Formations.

Mes principales formations :

Créer sa boîte de prod !
Produire un documentaire pour la télé.
Directeur de production pour le cinéma, les indispensables.
Directeur de production en fiction télé, les indispensables.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here