PATRICK GODEAU

0
78
PATRICK GODEAU
PATRICK GODEAU
 

Mini-bio :

Il produit ses films au sein de la société de production Aliceleo.

Interview (à propos du film de « L’ivresse du pouvoir ») :

Le Point : Avez-vous pris des précautions juridiques au niveau du scénario ?

Patrick Godeau : Non. Pourquoi l’aurais-je fait ? « L’ivresse du pouvoir » n’est pas un documentaire sur l’affaire Elf. Et puis il me semble que cette affaire est du domaine public. Si j’étais allé me renseigner auprès d’avocats, je savais que je n’aurais pas eu de chances d’aller au bout de ce film. Par contre, les financiers qui ont dit oui, Canal + et France 2, ont fait lire le scénario à des avocats. Leurs réponses n’ont pas été très précises. Prudence, prudence, disaient-ils, rien de plus. En France, on est dans un flou très bizarre, surtout pour ce qui concerne le droit à l’image. Je ne sais même pas si un avocat pourrait répondre, une fois qu’il a vu le film.

A-t-il été difficile de convaincre les financiers ?

En 1997, j’avais parlé de l’affaire Elf à un dirigeant d’une chaîne de télé très responsable. Sa réponse a été très claire : « moi, de mon vivant, jamais ! » Cela a été le début de multiples croche-pattes. Ensuite, les réponses ont été moins claires : « C’est pas sûr », « C’est compliqué », « On voit pas l’intérêt ». Pour convaincre, j’ai parlé des films américains, comme « Révélations », sur le scandale du tabac : « Vous vous rendez compte, ils arrivent à rendre excitant un film sur : y a-t-il de l’ammoniaque dans une clope ? » Alors nous, en France, à propos de cette affaire Elf, a priori passionnante…

Quelle réaction prévoyez-vous de personnes comme Loïk le Floch-Prigent ?

S’il se reconnaît dans le film, il reconnaît tout ce qu’il y a dedans. Est-ce qu’il ne se tire pas alors une balle dans le pied ? Chacun reconnaîtra ce qu’il a envie de reconnaître

Source : © Le Point 16/02/06

Filmographie :

Producteur délégué

Camping 2 (Prochainement), de Fabien Onteniente

La Fille coupée en deux (Prochainement), de Claude Chabrol

Camping (2006), de Fabien Onteniente

L’Ivresse du pouvoir (2006), de Claude Chabrol

La Demoiselle d’honneur (2004), de Claude Chabrol

Nos amis les flics (2004), de Bob Swaim

Feux rouges (2004), de Cédric Kahn

Le Papillon (2002), de Philippe Muyl

Cravate club (2002), de Frédéric Jardin

Les Morsures de l’aube (2001), de Antoine de Caunes

Sade (2000), de Benoît Jacquot

Le Bossu (1997), de Philippe de Broca

Love etc. (1996), de Marion Vernoux

Un Héros très discret (1996), de Jacques Audiard

Quand j’avais cinq ans je m’ai tué (1994), de Jean-Claude Sussfeld

Les Amies de ma femme (1993), de Didier Van Cauwelaert

Confessions d’un barjo (1992), de Jérôme Boivin

Baxter (1989), de Jérôme Boivin

Producteur exécutif

Europa (1991), de Lars von Trier

Si vous voulez connaître le calendrier de mes sessions de formations, allez sur Dirprod Formations.

Mes principales formations :

Créer sa boîte de prod !
Produire un documentaire pour la télé.
Directeur de production pour le cinéma, les indispensables.
Directeur de production en fiction télé, les indispensables.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here