VERA BELMONT

0
50
VERA BELMONT
VERA BELMONT
 

Mini-bio :

Vera BELMONT est née le 17 novembre 1931.

Elle traverse les années cinquante fougueusement, et si elle est exclue des Jeunesses communistes, elle n’en rêve pas moins, dans les cinoches parisiens, d’un avenir meilleur. Véra Belmont fréquente le théâtre militant – elle monte sur les planches avec Gabriel Garran pour jouer « La Putain respectueuse » de Jean-Paul Sartre – et s’entoure d’inconnus dont elle sait déceler le talent. Elle produit à crédit le premier film de Paul Vecchiali, puis avec Truffaut « La Faute de l’abbé Mouret de Franju » et plus tard, le premier film de Maurice Pialat « L’Enfance nue ». Sa société de production, Stephan Films, amorce de brillantes carrières : celles d’ André Téchiné et de Jean-Jacques Annaud entre autres…

Elle n’hésite pas à miser tout ce qu’elle a pour produire les projets qui lui tiennent à coeur.

Dès 1967, elle produit son premier long métrage, réalisé par José Giovanni, intitulé La loi du survivant. En trente ans de carrière, elle a produit vingt-sept films, dont La guerre du feu, de Jean-Jacques Annaud, Fucking Fernand, de Gérard Mordillat, Farinelli de Gérard Corbiau, Souvenirs d’en France, d’André Téchiné et, tout récemment, La trêve, de Francesco Rosi, avec John Turturro, présenté au dernier Festival de Cannes. En 1977, Vera Belmont réalise son premier film, Prisonniers de Mao. Le film qui la fera connaître du grand public français est sans aucun doute Rouge Baiser, sorti en 1985 avec Charlotte Valandrey et Lambert Wilson, et qui s’intéresse au militantisme de la jeunesse communiste française au cours des années 50. Son long métrage suivant n’a pas suscité le même intérêt auprès des cinéphiles, puisque Milena fut un échec commercial retentissant. Marquise, son quatrième film viendra peut-être faire oublier ce mauvais souvenir…

Filmographie :

Longs-métrages :

LE CAIMAN (2006), de Nanni Moretti

CHOK-DEE (2004), de Xavier Durringer

PADDY (1998), de Gérard Mordillat

LA TRÊVE (1997), de Francesco Rosi

MARQUISE (1997), de Véra Belmont

FARINELLI (1994), de Gérard Corbiau

BEN ROCK (1992), de Richard Raynal

LA GUERRE DES NERFS (1991), de John Irvin

MILENA (1991), de Véra Belmont

CHER FRANGIN (1989), de Gérard Mordillat

LA VIE EST BELLE (1987), de B. Lamy & M. Ngangura

ROUGE BAISER (1985), de Véra Belmont

DIESEL (1985), de Robert Kramer

BAYAN KO (1984), de Lino Brocka

LES MOTS POUR LE DIRE (1983), de José Pinheiro

LÉGITIME VIOLENCE (1982), de Serge Leroy

LA GUERRE DU FEU (1981), de Jean-Jacques Annaud

TENDRES COUSINES (1980), de David Hamilton

LA GUERRE DES POLICES (1979), de Robin Davis

PRISONNIERS DE MAO (1979), de Véra Belmont

LA JUMENT VAPEUR (1978), de Joyce Bunuel

LE JARDIN DES SUPPLICES (1976), de Christian Gion

LA FAILLE (1976), de Peter Fleischmann

SOUVENIRS D’EN FRANCE (1975), de André Téchiné

LA ROUTE (1975), de Jean-François Bizot

LO PAIS (1973), de Gérard Guérin

LE MARIAGE À LA MODE (1973), de Michel Mardore

POURQUOI ISRAËL (1972), de Claude Lanzmann

L’ENFANCE NUE (1970), de Maurice Pialat

UN CONDÉ (1970), de Yves Boisset

LA FAUTE DE L’ABBÉ MOURET (51970)), de Georges Franju

LES JEUNES LOUPS (1970), de Marcel Carné

LA LOI DU SURVIVANT (1967), de José Giovanni

ÇA VA ÊTRE TA FÊTE (1960), de Pierre Montazel

Téléfilms :

LA SURFACE DE RÉPARATION (2001), de Bernard Favre

UN ENFANT AU SOLEIL (1996), de Gilles Béhat

LA MAISON BRÛLÉE (1996), de Gilles Béhat

Si vous voulez connaître le calendrier de mes sessions de formations, allez sur Dirprod Formations.

Mes principales formations :

Créer sa boîte de prod !
Produire un documentaire pour la télé.
Directeur de production pour le cinéma, les indispensables.
Directeur de production en fiction télé, les indispensables.